Les débouchés dans le domaine du Digital et de la Data

Accueil » Les débouchés métiers par domaines de spécialisation » Les débouchés dans le domaine du Digital et de la Data
groupe d'étudiants posant sur la terrasse de l'INSEEC, école proposant des formation sen digital et data

Le Digital et la Data sont une des 10 spécialisations présentes à l’INSEEC.

La crise de la Covid-19 l’a prouvé : les métiers du digital occupent une place capitale dans le monde du travail.

Retrouvez les métiers du digital et de la data en vogue aujourd’hui :

Business Analyst

Le business analyst  participe au pilotage de l’activité de l’entreprise à partir de l’étude de données chiffrées. Il définit des outils d’analyse et d’aide à la décision. Il doit livrer une analyse stratégique des données, établir des recommandations et des plans d’action. 

Quelles sont les missions d’un Business Analyst ?  

Le business analyst définit les indicateurs clés de performance (KPI) qui serviront à mesurer la tenue des objectifs commerciaux. Il conçoit des tableaux de suivi de la performance commerciale et des outils de reporting, il analyse les bases de données et mesure le retour sur investissement (ROI) sous un angle commercial et financier.  
Il étudie le marché sous un angle quantitatif et qualitatif, synthétise les données sous forme de rapports et effectue des recommandations à destination du marketing stratégique et opérationnel ou de la direction commerciale.  
Il assure aussi une veille sur les réglementations susceptibles d’impacter un marché.  . 

Quelles sont les compétences d’un Business Analyst ?  

Le business analyst a une bonne connaissance des méthodes et outils de programmation, d’extraction et de traitement des données statistiques. Il maîtrise les outils de reporting ainsi que le logiciel Salesforce.  
 Il a une bonne connaissance des marchés, un goût pour les chiffres, l’esprit d’analyse et de la rigueur dans la gestion des bases de données.  
 Il est organisé et est force de proposition.   

Chef de projet digital   

Le chef de projet digital gère le développement de sites et d’applications.  

Quelles sont les missions d’un chef de projet digital ?  

Il étudie la cohérence du projet de son entreprise et prend connaissance du cahier des charges.  
Le chef de projet digital doit manager son équipe en répartissant les tâches et définissant les plannings.  
Il doit s’adapter à chaque support (mobile, tablette, ordinateur) lors du développement du projet.  
Il est le garant du respect des délais et des budgets et doit aussi tenir une veille des tendances et évolutions dans le domaine du web.  

Quelles sont les compétences d’un chef de projet digital ? 

Ce poste requiert des compétences techniques dans le domaine du web, mais aussi un sens du leadership et une capacité d’adaptation à toute épreuve.  
  Le chef de projet digital doit s’adapter au monde dans lequel il évolue, être en veille constante et savoir anticiper.  

Data Analyst    

Le Data Analyst est un expert en compréhension des enjeux data et interprétation des données en entreprise. Il extrait et analyse des données pertinentes pour aider à la stratégie. Il est capable d’utiliser ses compétences en statistiques afin d’aider les business leaders de l’entreprise à prendre d’importantes décisions en minimisant les risques.  

Quelles sont les missions d’un Data Analyst ? 

Le Data Analyst a pour mission de nettoyer et organiser les données brutes. Il met en œuvre les statistiques descriptives et non-paramétriques afin d’avoir une idée générale des données. Son rôle est utile et crucial durant la phase d’exploration ; il peut discerner des tendances et émettre des hypothèses pertinentes.  
Il crée des visualisations appelées dashboards ou cockpits de pilotage, afin d’aider dans l’interprétation et la prise de décision.  

Quelles sont les compétences du Data Analyst ? 

Le Data Analyst possède de fortes compétences en reporting, il a le sens du business, de la modélisation, des réseaux sociaux, et un sens aigu en communication.  
Il sait optimiser la relation client et connaitre leur situation à un moment donné. Il est capable de proposer des offres sur mesure.  
Il maîtrise les langages SQL, Python et R et fait preuve d’un très bon rédactionnel.  
Le Data Analyst est dynamique et enthousiaste et sait s’intégrer dans une équipe en mode Agile Scrum, en tant que Scrum Master ou Product Owner.  

Responsable marketing relationnel et CRM   

Le responsable du marketing relationnel met en œuvre un ensemble d’outils destinés à entretenir des relations individualisées et interactives avec les clients et à développer la connaissance client : gestion d’une base de données CRM, organisation des campagnes de recrutement et de fidélisation, suivi des résultats.  .  

Quelles sont les missions d’un Responsable marketing relationnel et CRM ? 

Afin de fidéliser ses clients, le responsable marketing relationnel conçoit des dispositifs de collecte d’informations, identifie les produits et prestations qui génèrent de l’insatisfaction, identifie les clients prometteurs de la marque et développe une base de données des attentes et besoins du client.  
Il analyse le comportement du client et les résultats des campagnes de fidélisation et met en place des solutions de suivi. Il développe également la proximité et l’engagement du client à l’égard de la marque.  
Ses missions comprennent une part de gestion de prestataires et partenaires ainsi que du management d’équipes.  

Quelles sont les compétences d’un Responsable marketing relationnel et CRM? 

Le responsable marketing relationnel a une excellente maîtrise des logiciels de CRM (SalesForces, SAP etc.) et de back office ainsi que des outils de statistiques.  
Il est capable de mettre en place des campagnes d’emailings et des principaux langages informatiques et du web.  
Il dispose d’une bonne capacité d’organisation, de management et d’expression de son leadership.  
Il maîtrise la communication multicanale pour dialoguer avec le client.  
Il est à l’écoute de son client afin d’adapter sa stratégie de fidélisation en fonction de ses attentes et pratiques.  

Community Manager 

De son autre appellation, l’animateur de communautés web gère la présence d’une entreprise sur internet et les réseaux sociaux via une communauté d’internautes rassemblés autour d’un intérêt commun. En entreprise, il peut dépendre de plusieurs personnes différentes, comme un chef de département (communication, marketing). 

Quelles sont les missions d’un community manager ?

Fondamentalement, l’animateur de réseaux sociaux est en charge des relations publiques. Prenant en compte la stratégie globale de l’entreprise, il établit sa propre stratégie de présence web et met en place des actions.
Il utilise plusieurs plateformes différentes pour diffuser des informations (promotion, offre, test produits, événement …). Ce contenu, il le rédige lui-même de façon attrayante. Il répond aux questions des internautes. 
Il connaît son sujet sur le bout des doigts, surveille les réactions de la communauté qu’il analyse pour calculer l’impact de l’information. Il s’assure de la bonne conduite des participants, l’échange doit se faire dans le respect de chacun. Pour une utilisation optimale des plateformes, leur développement fonctionnel doit être garanti. Il effectue également une veille technologique et sectorielle.
L’objectif premier est d’entretenir la notoriété de l’entreprise. 

Quelles sont les compétences d’un community manager ?

Ce poste est réservé aux passionnés du web, qui connaissent tout des mécanismes communautaires et des réseaux sociaux.
Il maîtrise également le référencement et les outils e-marketing et communication. 
Le community manager agit en diplomate et est à l’écoute des internautes, échanges facilités par son sens du contact.
Ses compétences rédactionnelles ne sont plus à prouver. Il se laisse mener par sa réactivité et sa créativité. L’anglais est un atout. 

Responsable de la stratégie digitale

Le responsable de la stratégie digitale a pour mission de développer et déployer la stratégie multicanale de l’entreprise. Il conçoit avec ses équipes internes/externes de nouveaux produits et services digitaux et vise ainsi à maximiser les points de contacts entre l’internaute et la marque.  

Quelles sont les missions d’un Responsable de la stratégie digitale ? 

Le responsable de la stratégie digitale met en place une veille stratégique afin d’analyser le positionnement des produits et services sur le web et sur les marchés digitaux, comprendre les tendances et leur impact.  
Il conçoit la stratégie marketing digital de l’entreprise : conceptions d’offres récurrentes, déclinaison des concepts et produits, définition des priorités en matière de développement de l’activité.  
Il gère le lancement de nouveaux produits sur le web, encadre les équipes marketing en charge du projet et assure le suivi des opérations marketing.  

Quelles sont les compétences d’un Responsable de la stratégie digitale ? 

Il a une excellente connaissance de la sociologie des communautés sur le Web, il maîtrise les techniques de veille (y-compris en e-réputation) et de webmarketing.  
Il a une capacité à concevoir des partenariats et des évènements on-line (ou off-line) permettant de lancer les nouveaux produits et services.  
Il est curieux et a un goût pour l’investigation. Il est passionné par les nouvelles technologies en général, les réseaux sociaux et les usages novateurs d’internet en particulier.  
Il a une grande capacité d’adaptation et une bonne expression écrite et orale car il est en contact avec des interlocuteurs variés au sein de l’entreprise.  


Traffic Manager

Spécialiste du web et du marketing, le traffic manager gère la mise en ligne de campagnes publicitaires. Il est aussi responsable de la progression des flux de visiteurs sur les sites dont il s’occupe. 

Quelles sont les missions d’un Traffic Manager ? 

Le traffic manager met en place une stratégie d’acquisition et d’optimisation du trafic. Il augmente la visibilité du site sur les moteurs de recherche, gère la publicité web, assure le suivi d’opérations de retargeting et gère les campagnes d’emailings.  
Il analyse la fréquentation et le positionnement du site via des outils de reporting automatisés, calcule les taux de conversion et définit le ROI.  
Enfin, il effectue une veille stratégique afin de suivre l’évolution du comportement des consommateurs et déterminer les opportunités de différentiation.  

Quelles sont les compétences d’un Traffic Manager ? 

Le traffic manager a une bonne connaissance d’internet, de ses évolutions et du langage web. Il a également une excellente culture marketing et maîtrise de nombreux outils (tracking, retargetting). 
Il est réactif et anticipe les évolutions.  
Il est doté d’une forte curiosité et aime le travail en équipe.  
Il a le sens de la négociation et agit avec rigueur et méthode.  

Consultant(e) e-réputation

Depuis l’essor du digital, le métier de consultant en e-réputation est le prolongement des relations publiques. Il pilote l’influence et l’image d’une marque, d’une institution ou d’une personnalité sur internet. Son rôle est au cœur de la réflexion stratégique web de l’entreprise. Parfois les intitulés de poste varient : social media manager, consultant en e-RP.  

Quelles sont les missions d’un(e) consultante e-réputation ?

Un consultant en e-réputation a pour rôle de développer positivement la présence digitale de son employeur et son image, sa réputation, en proposant notamment du contenu adapté au plateforme web.  
Construire des argumentaires et des plans d’actions pour valoriser la marque auprès des médias et du grand public. Il doit aussi être capable de répondre avec diplomatie et rigueur à l’individu qui critique ou qui attaque les marques / personnalités qu’il représente.  
Nouer des relations privilégiées avec les blogueurs influents et les journalistes et être capable de défendre l’image de l’entreprise, notamment lors d’une crise.  

Quelles sont les compétences d’un(e) consultante e-réputation ?

Bonne culture générale des différents plateforme web.  
Force de proposition et aptitude à l’innovation. 
Excellent relationnel, réactivité et très bonne maitrise de la langue à l’écrit comme à l’oral.  
Capacité d’adaptation.  

Retrouvez la liste des métiers des 9 autres domaines de spécialisation de l’INSEEC

Mis à jour le 17 janvier 2022