Les débouchés dans le domaine du Commerce et du Business

Accueil » Les débouchés métiers par domaines de spécialisation » Les débouchés dans le domaine du Commerce et du Business
3 jeunes diplômés discutant business development ensemble

Le Business est une des 10 spécialisations présentes à l’INSEEC.

Toutes les entreprises, quel que soit leur domaine d’activité, ont besoin de commerciaux pour vendre leurs produits et se développer.


Retrouvez les métiers les plus fréquemment rencontrés :

Business Developer 

Le business developer aide son entreprise à étendre son influence et acquérir de nouveaux marchés.  

Quelles sont les missions d’un business developer ? 

Le business developer, comme son nom l’indique, a pour rôle de créer une stratégie de développement pour son entreprise. 
Il va identifier les nouveaux axes qu’elle doit développer et les moyens d’y parvenir. Il va, par exemple, chercher de nouveaux produits à distribuer, proposer de nouvelles stratégies marketing ou de nouveaux marchés. 
Une fois identifiés, ces nouveaux objectifs feront l’objet d’un business plan que le business developer va soumettre à ses équipes et dont il suivra l’acheminement. 

Quelles sont les compétences d’un business developer ?   

Ce poste nécessite rigueur et organisation, le business developer doit également maîtriser les techniques de marketing de l’innovation et connaître le fonctionnement de son entreprise sur le bout des doigts. 
La maîtrise de l’anglais est indispensable et la connaissance d’une ou plusieurs autres langues étrangères est souhaitée.    

Pour en savoir plus sur le métier de Business Developer, consultez notre page dédiée. 

Category Manager  

Le category manager est chargé de développer le chiffre d’affaires et la rentabilité d’une ou plusieurs gammes de produits. Il définit les assortiments, veille à améliorer leur visibilité et à coordonner leur mise en place en magasin. 

Quelles sont les missions d’un category manager ?

Définition de l’offre produit : analyse du positionnement, veille concurrentielle, élaboration du plan commercial.  Animation de l’offre produit (en collaboration avec chefs de produit et lieux de vente). 
Gestion et suivi de la performance de l’offre produit (budget, reporting).  

Quelles sont les compétences d’un category manager ?

Bonne connaissance de la politique commerciale et marketing de l’entreprise. 
Excellente connaissance de la gamme de produits (ou univers). 
Connaissances des outils informatiques de type tableur (Excel) ou bases de données. 
Capacité à piloter un projet en lien avec des interlocuteurs variés. 
Aptitude à visualiser et à concrétiser la présentation et la mise en valeur des assortiments. 


Brand Manager

Le chef de marque ou brand manager met en place la stratégie d’image d’une marque pour la rendre forte et visible.  

Quelles sont les missions d’un chef de marque ? 

Il analyse le marché et la place de la marque au sein de celui-ci, analyse les actions marketing menées et leurs résultats.  
Le brand manager a aussi et surtout pour mission de coordonner tous les services de développement d’un produit et de garantir la cohérence de la marque. 
Il travaille avec les influenceurs et contrôle les réseaux sociaux de la marque.  

Quelles sont les compétences d’un chef de marque ?

Ce poste implique d’être curieux et ouvert d’esprit, il s’agit à la fois d’un métier créatif et de responsabilité. 
Le brand manager doit être à l’aise dans le relationnel et doté d’un sens critique et artistique.  

Pour en savoir plus sur le métier de Brand manager, consultez notre page dédiée. 

Chef de produit  

Le chef de produit suit la production et la commercialisation d’un produit de A à Z.  . 

Quelles sont les missions d’un chef de produit ? 

Il étudie le marché et la concurrence et s’attache à anticiper les besoins des consommateurs.  
Il établit un budget commercialisation du produit et supervise ensuite entièrement la conception du produit, s’assure du respect des consignes données sur sa conception. 
Enfin, il valide et met en place les campagnes de communication et sélectionne les réseaux de distribution.  

Quelles sont les compétences d’un chef de produit  ?

Ce poste requiert des qualités de négociation, un esprit d’équipe et une maîtrise de la langue anglaise.  

Pour en savoir plus sur le métier de Chef de Produit, consultez notre page dédiée.

Directeur/trice de magasin

Le directeur de magasin contribue à la définition de la stratégie du magasin. Il a pour mission de développer la performance économique du magasin en collaboration avec ses équipes. Il coordonne l’animation commerciale et supervise l’exploitation. 

Quelles sont les missions d’un directeur de magasin ?   

Le directeur de magasin définit et décline la politique commerciale du magasin en fonction des objectifs du groupe tout en garantissant le respect de la politique de l’enseigne. Il établit le projet de développement à moyen terme. 
Il coordonne l’offre commerciale à travers une politique d’animation commerciale et une politique de service innovante. 
Il élabore et analyse les résultats commerciaux et développe la performance de son magasin. 
Il encadre les équipes, établit le recrutement en collaboration avec le DRH et est garant du respect du droit du travail.  

Quelles sont les compétences d’un directeur de magasin ? 

Ce poste nécessite une excellente connaissance des techniques de merchandising, de l’économie locale, de la concurrence et des perspectives de développement commercial. 
Il a des connaissances en gestion et en ressources humaines. 
Il sait piloter des projets, prend des initiatives et fait preuve d’une grande rigueur. 
Il dispose d’excellentes qualités relationnelles et sait fédérer ses équipes.  

Pour en savoir plus sur le métier de Directeur/trice de magasin, consultez notre page dédiée. 

Directeur/trice régional

Le directeur régional met en œuvre et coordonne la politique commerciale de l’entreprise ou de l’enseigne, contribue au développement de l’activité et de la performance économique. Il assure l’encadrement des équipes de direction des magasins de son secteur géographique.  

Quelles sont les missions d’un Directeur régional ? 

Le directeur régional met en œuvre la stratégie commerciale de l’entreprise au niveau régional. Il conçoit et met en œuvre des plans d’action en lien avec la direction commerciale et le marketing. Il assure la mise en place des actions dans les différents points de vente. Il définit des objectifs de développement à court et moyen termes. 
Il assure le suivi de l’exploitation commerciale et le développement de la performance à travers l’analyse des indicateurs de rentabilité. 
Il manage les équipes présentes sur les points de vente, suit la mise en œuvre des objectifs et vient en appui aux équipes commerciale   

Quelles sont les compétences d’un Directeur régional ? 

Le directeur régional a une excellente connaissance de la politique commerciale et merchandising de l’entreprise ainsi que du mode de fonctionnement d’un magasin. 
Il est doté de fortes capacités d’analyse et de synthèse et sait élaborer et mettre en œuvre des plans d’action commerciaux. 
Il a une aptitude à manager et coacher des cadres d’entreprise. Il est doté de leadership et a un goût pour la communication.

Pour en savoir plus sur le métier de Directeur/trice régional, consultez notre page dédiée.


Key Account Manager

Le Key Account Manager – manager des comptes clé – a pour mission de gérer le portefeuille des clients les plus importants de son entreprise. 

Quelles sont les missions d’un Key Account Manager ? 

Le KAM gère ce qu’on appelle « un portefeuille grands comptes ». C’est en marketing ce que l’on considère comme un client qui représente un chiffre d’affaires très élevé. 
Le Key Account Manager va produire une stratégie de vente spécifique à chaque compte dont il a la charge et gérer le budget de vente. 
Il établit une relation de confiance avec son client à qui il vend ses services. 

Quelles sont les compétences d’un Key Account Manager ? 

De grandes capacités relationnelles sont requises pour ce poste, le Key Account Manager doit être négociateur dans l’âme, commercial mais aussi inspirer la confiance de son client et savoir se démarquer face à ses concurrents. 
La maîtrise de l’anglais est indispensable et la connaissance d’une ou plusieurs autres langues étrangères est souhaitée. 

Responsable administratif des ventes

Sous l’autorité du directeur financier, le responsable administration des ventes s’occupe de la partie administrative tout au long du processus de gestions de ventes. 

Quelles sont les missions d’un Responsable Administratif des Ventes ? 

Le responsable ADV remplit principalement quatre missions. 
D’abord, il contrôle le traitement des commandes. Pour cela, il s’assure de la disponibilité des produits et que leur prix correspondent au tarif en cours (promotion appliquée par exemple). En conséquence, il gère les stocks et les plannings de livraison et veille à ce que les délais de livraison soient respectés. 
Sa seconde mission concerne le suivi de la clientèle, dont dépend l’image de l’entreprise. Il se doit donc de gérer les réclamations, répondre aux question des clients, régler les problèmes de non-paiement. 
Ensuite, une tâche de gestion et prévisions commerciales lui incombe de collecter des données, d’en tirer des résultats et de les analyser. A partir de statistiques, il pourra établir un budget et anticiper les ventes. 
Enfin, le responsable ADV sert d’intermédiaire entre les différents services dont il supervise la communication. 

Quelles sont les compétences d’un Responsable Administratif des Ventes ? 

 
Le responsable administration des ventes doit avoir un excellent sens du relationnel pour gérer les contacts directs avec les clients. Il a des capacités de négociateur, travaille avec rigueur et fiabilité. 
Des connaissances en finances et comptabilité, ainsi que des logiciels de gestion et outils informatiques lui permettront de mener ses missions à bien. Enfin, il parle parfaitement l’anglais. 

Pour en savoir plus sur le métier de Responsable administratif des ventes, consultez notre page dédiée.

Responsable qualité

Appelé également qualiticien, il surveille toute la chaine de production afin que le produit final ne présente aucun défaut. Il est le garant de la qualité et donc de l’image de l’entreprise, quel que soit son domaine d’activité. 

Quelles sont les missions d’un Responsable Qualité ? 

Le responsable qualité travaille avant tout pour la protection de la santé humaine, et sa tâche ne concerne pas seulement un produit, mais s’étend aussi au personnel. 
Il établit une stratégie de qualité, ainsi qu’une stratégie de communication pour la qualité et se charge de les appliquer. Dans le processus de fabrication, il s’assure que les normes sont respectées en veillant notamment à l’hygiène des lieux. 
Il réalise des audits internes et en fait des comptes-rendus. S’il repère une erreur ou un problème, il le résout et propose des recommandations pour atteindre leurs objectifs d’amélioration. 
Il rédige un guide qualité à l’attention des salariés pour les sensibiliser à ce sujet. Enfin, il démarche pour obtenir des certifications officielles, telles ISO. 

Quelles sont les compétences d’un Responsable qualité ? 

 Le responsable qualité doit faire preuve de rigueur et être méthodique, il porte une grosse responsabilité sur ses épaules. Ses capacités d’analyse et d’écoute l’aident dans sa tâche. 
Il a des notions en droit. Il doit avoir des connaissances liées au domaine d’activités de l’entreprise (biologie, chimie, marketing …) et il maîtrise l’anglais. 

Pour en savoir plus sur le métier de Responsable qualité, consultez notre page dédiée.

Responsable service client

Le responsable service client gère la relation client d’une entreprise, généralement sur Internet.  

Quelles sont les missions d’un Responsable service client ? 

Il s’occupe de la fidélisation du client, l’amélioration de la connaissance du client. 
Il définit la stratégie d’exploitation des données des visiteurs et/ou clients. 
Il construit et assure la mise en œuvre des solutions E-CRM pour proposer des produits adaptés au profil du visiteur. 
Un responsable service client doit suivre le résultat de ses opérations pour les rendre de plus en plus efficaces. 

Quelles sont les compétences d’un Responsable service client ? 

 
La maîtrise du marketing et du domaine informatique sont indispensables pour un responsable service client. Il faut également être familiarisé avec les principaux indicateurs de performances et les concepts de statistiques. Le poste nécessite de bonnes capacités d’analyse et de synthèse.   
Le responsable service client doit être réactif et savoir répondre aux attentes des utilisateurs. Créatif, force de proposition, il doit aussi savoir anticiper et être très réactif car, sur le Web, les modes et les techniques évoluent très vite. 
La maîtrise de l’anglais est indispensable et la connaissance d’une ou plusieurs autres langues étrangères est souhaitée.  

Pour en savoir plus sur le métier de Responsable service client, consultez notre page dédiée.

Responsable du développement

Le responsable de développement prépare l’implantation de futurs magasins, l’extension ou encore la relocalisation de magasins existants, en fonction de la stratégie commerciale de l’enseigne ou du groupe. 

Quelles sont les missions d’un Responsable du développement ? 

Le responsable du développement définit et programme la politique de développement de l’entreprise. Il analyse le potentiel de développement de l’entreprise en fonction de l’évolution du marché, de la concurrence et du positionnement commercial. 
Il programme les opérations d’acquisitions et d’extensions, effectue les études de marché préalables et opère des négociations commerciales. 
Il conçoit et coordonne l’aménagement de nouveaux sites et prend en charge les autorisations internes et légales. 
Il assure le suivi de projet dans les délais et budgets impartis. 

Quelles sont les compétences d’un Responsable du développement ? 

 Le responsable du développement doit avoir un excellent sens du relationnel pour gérer les contacts directs avec les clients. Il a des capacités de négociateur et des compétences en négociations commerciales. 
Enfin, il parle parfaitement l’anglais si son marché se situe à l’international. 

Pour en savoir plus sur le métier de Responsable du développement, consultez notre page dédiée.

Chef de projet RSE

La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) constitue un enjeu important pour les entreprises, notamment car elle peut avoir un impact sur leur image et leurs performances.  Il est aujourd’hui nécessaire que les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités. Cette mission stratégique et récente appartient au responsable RSE. 

Quelles sont les missions d’un(e) Chef de projet RSE ? 

Déterminer les enjeux prioritaires à appliquer en entreprise, dans le respect d’une politique axée vers plus de développement durable. Cela peut concerner la réduction de déchets, le fait de diminuer les impacts sur l’environnement, ou encore encourager les salariés à s’investir pour des missions de bénévolat et adapter la politique aux nouvelles contraintes réglementaires. 


Piloter la démarche RSE en lien avec les services de l’entreprise : RH, production, sécurité… Cela implique d’établir des diagnostics, de mener des interviews, de définir les dispositifs à mettre en œuvre
Définir des indicateurs et des processus de contrôle afin de mesurer les actions réalisées (dans le cadre d’une démarche RSE) 


Développer des actions de communication et de lobbying : en interne, vis-à-vis des collaborateurs (réalisation de guides pratiques, programmes de formation…), et en externe auprès des fournisseurs, des prestataires ou des clients. Les campagnes de sensibilisation permettent ainsi de valoriser les engagements pris (et tenus !) ou bien encore d’informer sur des actions à venir. 
Produire des reportings revenant sur les actions menées et le rapport annuel : ceux-ci reprennent diverses informations (émissions de CO2 ainsi que d’autres indices de performance économique, environnementale et sociale).

Quelles sont les compétences d’un(e) Chef de projet RSE ?

Capacité d’analyse et de synthèse : pour une politique RSE mise en place de manière efficace, il est nécessaire de réaliser un état des lieux, d’appréhender les activités de l’entreprise (en termes de contraintes, d’impacts), les risques existants… Rigueur, analyse et concision sont requis. 


Pédagogie : le responsable RSE doit comprendre et faire comprendre les enjeux, expliquer, décrypter, mobiliser, guider les différentes parties internes (managers et collaborateurs) comme les parties externes (fournisseurs, clients). 
Sens de la communication : ce professionnel doit adapter sa communication en fonction de ses interlocuteurs pour comprendre les besoins et motivations de chacun, négocier et convaincre, fédérer les équipes autour des actions définies. 

Retrouvez la liste des métiers des 9 autres domaines de spécialisation de l’INSEEC

Mis à jour le 17 novembre 2022