Suivre une formation en alternance à l’école de commerce INSEEC

bandeau logo inseec
Accueil » Suivre une formation en alternance à l’école de commerce INSEEC

L’alliance école/entreprise : une stratégie gagnante !

Connecter les savoirs académiques et la réalité du monde professionnel est l’un des engagements de l’INSEEC depuis plus de 40 ans. L’alternance est conçue comme un outil de formation et permet aux étudiants de faire le lien entre les enseignements et leur mise en œuvre.

StageContrat de professionnalisationContrat d’apprentissage
BTSxxoui
Bachelorouioui, en 3e annéeoui, en 3e année
BBAouixoui, en 3e et 4e année
Grande Ecoleoui, selon majeuresxoui, en 2e et 3e année
MScouiouioui

Le rythme alterné peut être réalisé sous 2 types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. L’alternance est uniquement accessible aux étudiants en BTS, Bachelor 3 ème année, BBA 3 ème et 4 ème année, MSc 1ère et 2 ème année et en Master 1 et Master 2 du programme Grande École.

Le rythme de l’alternance varie selon les programmes et années, n’hésitez pas à contacter l’école de votre choix pour plus d’information.

Organigramme process candidature en alternance

Vous souhaitez en avoir plus d’information sur un programme ?

Témoignage de Charlotte Brondel

Directrice du Service Relations Entreprises et Alumni

Le Service des Relations Entreprises et Alumni vous accompagne au quotidien dans votre recherche

Contrat d’apprentissage VS contrat de professionnalisation :
quelles différences ?

Contrat d’apprentissage

  • Type de contrat de travail : CDD ou CDI
  • Durée minimum : 6 mois
  • Durée maximum : 36 mois
  • Prise en charge : Elle est au forfait annuel, en fonction du code diplôme, varie entre 5 000 et 10 000 euros l’année (en accord avec l’OPCO)
  • Charges pour l’employeur : salaire + éventuel reste à charge des frais de formation
  • Salaire : 3 indicateurs (âge, année de contrat et convention collective de l’entreprise) = RDV sur www.alternance.emploi.gouv.fr
  • Accessibilité : Moins de 30 ans (sauf si vous disposez de la Reconnaissance de la Qualité du Travailleur Handicapé – RQTH -, cf. www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F219)
  • Date de début du contrat : Jusqu’à 3 mois avant le début du parcours de formation (25% de temps de formation minimum dans le contrat) avec accord de l’OPCO
  • Date de fin de contrat : Jusqu’à 2 mois après la fin du parcours de formation (dans le respect de 25% de temps formation minimum dans le contrat) avec l’accord du CFA
  • Médiateur : Oui

Contrat de professionnalisation

  • Type de contrat de travail : CDD ou CDI
  • Durée minimum : 12 mois
  • Durée maximum : 24 mois
  • Prise en charge : Elle est horaire, en fonction de l’OPCO, varie entre 9,15€/h et 17€/h en moyenne
  • Charges pour l’employeur : salaire + éventuel reste à charge des frais de formation
  • Salaire : 2 indicateurs (âge et convention collective de l’entreprise) / RDV sur www.alternance.emploi.gouv.fr
  • Accessibilité : 16-25 ans et + 26 ans si inscription à Pôle Emploi et contrat signé avant le jour de la rentrée
  • Date de début du contrat : Jusqu’à 1 mois avant le début du parcours de formation (15% de temps de formation minimum dans le contrat)
  • Date de fin de contrat : Jusqu’à 1 mois après la fin du parcours de formation (15% de temps de formation minimum dans le contrat)
  • Médiateur : Non
Recrutement d'étudiants INSEEC lors d'un job dating

Qu’est ce que l’OPCO ?

  • OPCO = Opérateur de Compétences
  • Il en existe 11 en France.
  • Chaque entreprise a un OPCO si elle a effectué son versement obligatoire.
  • Quel est l’OPCO compétent ? Veuillez regarder l’IDCC d’une entreprise ou demandez à l’expert comptable.
  • L’entreprise peut être accompagnée par son conseiller formation OPCO.
  • L’OPCO prend en charge une partie (parfois la totalité) des frais de formation.
  • La prise en charge dépend de multiples paramètres (type de contrat, durée, secteur d’activité…).
  • Pour trouver votre OPCO, RDV sur www.cfadock.fr

Contrat d’apprentissage VS contrat de professionnalisation :

les points positifs et négatifs

Contrat d’apprentissage

+ Exonération des charges sociales jusqu’à un salaire de 78% du SMIC* (le SMIC est de 1 747,20 € brut depuis le 1er mai 2023)

+ Avoir un contrat plus long, pouvoir le faire débuter avant le début du parcours ou le faire continuer après la fin de la formation pour challenger l’alternant

+ Pouvoir faire appel à un médiateur gratuitement en cas de situation compliquée (conflit, problème financier…)

+ Pouvoir agir sur le salaire à verser (il est possible de verser un salaire plus élevé que le minimum légal)

+ Une meilleure prise en charge des parcours de formation par les OPCO (parfois totale)

+ Une prise en charge qui dépend de la durée du contrat et non du nombre d’heures de formation

+ Une aide exceptionnelle de 6 000 euros versée par l’Etat pour les entreprises de moins de 250 salariés

Impossibilité de recruter un apprenti de plus de 29 ans (sauf s’il dispose d’une RQTH, cf. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F219)

+ Un accompagnement financier pendant 6 mois par l’OPCO en cas de rupture du contrat

Contrat de professionnalisation

+ Salaire minimum légal plus élevé qu’en apprentissage

Peu de flexibilité sur les dates de début et de fin de contrat (1 mois)

Pas de médiateur en cas de situation compliquée (conflit, problème financier…)

+ Pouvoir recruter des profils plus expérimentés

+ Les recrutements de profils de plus de 30 ans sont possibles à condition d’être inscrit en tant que Demandeur d’Emploi

+ Pouvoir agir sur le salaire à verser (il est possible de verser un salaire plus élevé que le minimum légal)

Peu d’exonération des charges sur le salaire

Une prise en charge à l’heure, qui varie entre 9 et 15 euros de l’heure

+ Une aide exceptionnelle de 6 000 euros versée par l’Etat pour les entreprises de moins de 250 salariés

Pas d’accompagnement par l’OPCO en cas de rupture du contrat

Le Service des Relations Entreprises, une équipe dédiée à votre futur professionnel

Tout au long de leur cursus, les étudiants en alternance sont accompagnés par le Service des Relations Entreprises.

C’est le service qui vous accompagne dans le cadre de vos recherches et de la mise en place de votre contrat. Ce service propose un accompagnement collectif et/ou individuel et un suivi de tous les étudiants inscrits en recherche d’un contrat de professionnalisation ou d’un contrat d’apprentissage.

Le Service des Relations Entreprise, une unité de conseil, met à votre disposition différents outils :

  • Coaching CV et lettre de motivation & préparation et simulation aux entretiens.
  • Diffusion d’offres d’alternance de nos partenaires sur nos réseaux sociaux et sur notre plateforme digitale NEMO.
  • Organisation de job dating, afterworks, conférences métiers et conférences tout au long de l’année.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre coaching ? Cela se passe ici.

Coaching d'étudiants INSEEC pour améliorer leur CV et lettre de motivation

Découvrez en quelques chiffres les dispositifs de l’INSEEC pour vous accompagner dans vos recherches d’alternance ou de stage.

L’alternance à l’INSEEC

Nos formations en chiffres

Chaque année, chaque centre de formation d’apprentis doit rendre accessible à qui en fait la demande les éléments suivants :

–        le taux d’obtention des diplômes ou titres professionnels,
–        le taux de poursuite d’études,
–        le taux d’interruption en cours de formation,
–        le taux d’insertion professionnelle des sortants de l’établissement concerne, à la suite des formations dispensées,
–        la valeur ajoutée de l’établissement.

Est également rendu public chaque année le taux de rupture des contrats d’apprentissage conclus. (Article L6111-8 du Code du Travail)

Vous pouvez les consulter ici.

Mis à jour le 29 novembre 2023