Les débouchés dans le domaine des Ressources Humaines et de la Santé

Accueil » Les débouchés métiers par domaines de spécialisation » Les débouchés dans le domaine des Ressources Humaines et de la Santé
etudiants de l'INSEEC en pleine étude cas RH et santé

Les Ressources Humaines et la Santé sont une des 10 spécialisations proposées à l’INSEEC.

Il s’agit d’un secteur soumis à d’importantes variations, liées au vieillissement de la population, à l’essor du distanciel et aux nouvelles manières de travailler.


Retrouvez les métiers les plus fréquemment rencontrés :

Chargé(e) de recrutement    

Le chargé de recrutement intervient sur les phases amont d’une mission de conseil en recrutement. Il est chargé d’identifier, de contacter et de présélectionner des candidats potentiels.  

Quelles sont les missions d’un(e) chargé(e) de recrutement ? 

Le chargé de recrutement définit le poste et le profil recherché en fonction des besoins de son client, ce qui lui permet de faire émerger des profils potentiels de candidats et de proposer une stratégie de recherche.  
Il met en œuvre la stratégie de recherche puis approche les candidats repérés ou sélectionne les candidatures reçues. Il chasse également les profils identifiés au sein des entreprises cibles.  
Il assure le suivi administratif de la mission, assure le reporting auprès du client.  
La veille fait aussi partie de ses missions et il se doit de constituer un vivier de candidatures pour le cabinet.  

Quelles sont les compétences d’un(e) chargé(e) de recrutement ?

Le chargé de recrutement a une connaissance générale de l’organisation et du fonctionnement d’une entreprise et une bonne culture économique.  
Il maîtrise les techniques d’entretien, notamment téléphoniques, afin d’évaluer rapidement et avec pertinence les candidats contactés.  
Il a une connaissance parfaite de la jurisprudence encadrant l’approche directe.  
Il dispose d’une bonne qualité d’écoute, de force de persuasion et de persévérance.  

Pour en savoir plus sur le métier de chargé(e) de recrutement, consultez notre page dédiée. 

Consultant(e) RH  

Le consultant RH (ou consultant en ingénierie RH) intervient en qualité de conseil et accompagne l’entreprise sur diverses problématiques RH : recrutement, relations sociales, GPEC, formation, mobilité ou évaluation du personnel.  

Quelles sont les missions d’un consultant RH ? 

Le consultant analyse les besoins de son client et établit une proposition structurée de conseil dans lequel il définit le processus d’intervention : diagnostic de la problématique, actions d’accompagnement, budgets, plannings, ressources internes et externes, résultats attendus, critères et indicateurs de performance.  
Il met en œuvre la proposition et prenant soins de vérifier que les ressources et les moyens fournis sont suffisants.  
Il prend en charge le suivi de mission, accompagne son client et ajuste les actions, assure le service après-vente et établit un reporting.  

Quelles sont les compétences d’un consultant RH ?

Le consultant RH connait le monde de l’entreprise, le marché de l’emploi, les métiers, les qualifications requises. Il a également des connaissances en droit social et du travail, en fiscalité, création d’entreprise, recrutement et en économie territoriale des conventions collectives.  
Il maîtrise la gestion de projet et pratique les tests techniques d’évaluation.  
Il faut preuve d’une excellente écoute, de capacités d’analyse et d’empathie.  
Il sait mobiliser son client et est capable de résister à la pression.  

Pour en savoir plus sur le métier de consultant RH, consultez notre page dédiée.

Directeur/trice d’établissement médical 

Le directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social (DESSMS)exerce ses fonctions dans les maisons de retraite publiques, les établissements publics départementaux d’aide sociale à l’enfance, les établissements publics pour personnes handicapées ou inadaptées, les centres d’hébergement et de réinsertion sociale publics ou enfin dans les établissements publics de santéne comportant pas de service de chirurgie, d’obstétrique ou d’hospitalisationsous contrainte.  

Quelles sont les missions d’un Directeur d’établissement médical ?

Le directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social (DESSMS) assume, en liaison avec le conseil d’administration, la responsabilité générale du bon fonctionnement de l’établissement.  
Il assure la gestion des ressources humaines, financières et économiques de l’établissement.   
Il s’occupe aussi de définir les stratégies d’avenir de l’établissement, il élabore et coordonne la mise en œuvre de projets. Il assure également une fonction de coordination.  
Il assure enfin une fonction de communication. Le directeur d’établissement sanitaire et social est le représentant institutionnel de l’établissement.  

Quelles sont les compétencesd’un Directeur d’établissement médical ?

Le directeur d’établissement de santé occupe un poste hybride, à la fois médical, social et administratif. Sa principale qualité se doit donc d’être la polyvalence.  
Il doit également présenter :  
– un grand sens du relationnel et une capacité à s’adapter à tout type d’interlocuteurs  
– de la rigueur et une bonne organisation  
– un sens de l’empathie développé, pour les patients comme pour les salariés  
– des capacités de gestionnaire et un goût pour l’administratif  
– du dynamisme et de l’initiative  
– de la créativité.  
Responsable de tous les aspects de la vie de son établissement, le directeur d’établissement de santé doit également résister à la pression et se montrer adaptable (notamment en raison des changements de législation).    

Pour en savoir plus sur le métier de Directeur(trice) d’établissement médical, consultez notre page dédiée.

Juriste social(e) 

Le juriste social assiste et conseille la direction des ressources humaines et les directions opérationnelles de l’entreprise en matière de législation du travail.  

Quelles sont les missions d’un Juriste social(e) ? 

La mission principale du juriste social est le traitement des dossiers sociaux qu’il suit avec les avocats. Il sécurise l’ensemble des process de l’entreprise, en particulier ceux qui sont liés à des projets stratégiques de changement.  
Il fait également du conseil en gestion sociale : prépare et organise les réunions avec les IRP, répond aux demandes en droit social et communique de façon formelle et institutionnelle au sein de l’entreprise sur les changements ayant un impact en matière de droit du travail ou de convention collective.  
Il fait également de la veille en droit du travail afin de suivre les différentes évolutions susceptibles d’influencer l’entreprise.  

Quelles sont les compétences d’un Juriste social(e) ?  

Il est demandé au juriste social de maitriser parfaitement le droit social : code du travail, droit de la sécurité sociale, convention collective de l’entreprise et jurisprudence.  
Il doit faire preuve de rigueur, car la moindre erreur dans le traitement des dossiers peut entraîner des procédures coûteuses pour l’entreprise.  
Il doit également être diplomate car il s’inscrit en conseil sur la législation du travail et ne doit pas porter de jugement de valeur.  

Pour en savoir plus sur le métier de juriste social(e), consultez notre page dédiée. 

Responsable administration RH & Paie 

Le responsable de l’administration RH et de la paie prend en charge au quotidien l’ensemble de la gestion administrative et de la paie des salariés de l’entreprise.

Quelles sont les missions d’un responsable administration RH & Paie ? 

Le responsable administration RH & paie supervise une équipe administrative et/ou des gestionnaires de paie dans les missions suivantes : veiller au respect du code du travail et du règlement intérieur de l’entreprise, appliquer la réglementation de la convention collective et des accords d’entreprise, assurer les relations avec les organismes sociaux et gérer la paie.  
Il apporte son conseil tant à travers le dialogue avec les salariés qu’avec les managers de l’entreprise.  
Le reporting RH fait également partie de ses missions : élaboration des tableaux sociaux, analyse des données, rédaction le bilan social de l’entreprise.  

Quelles sont les compétencesd’un responsable administration RH & Paie ?

Il est demandé au responsable administration RH et paie d’avoir une connaissance très précise des obligations légales liées à la gestion du personnel.  
Il doit avoir un goût pour les chiffres car la dimension statistique est omniprésente dans la fonction.  
Une grande rigueur est demandée car la moindre erreur de gestion peut avoir un impact direct sur la vie des salariés.  

Pour en savoir plus sur le métier de responsable administration RH et paie, consultez notre page dédiée. 

Responsable de la formation 

Le responsable formation définit, construit et pilote la politique de développement des compétences des salariés en lien avec les objectifs stratégiques de l’entreprise.   

Quelles sont les missions d’un responsable de la formation ? 

Le responsable formation définit et met en œuvre la politique de formation de l’entreprise. Il identifie les axes de formation à développer en rapport avec les orientations stratégiques de l’entreprise. Il met en place une politique de droit individuel à la formation (DIF) et le plan de formation en recueillant les besoins exprimés par les salariés.  
Il s’occupe également de la gestion administrative des formations et est garant du budget afférant.  
Il manage son équipe dans la mise en œuvre du plan de formation, pilote le recrutement des organismes de formation et supervise la bonne coordination des plannings.   

Quelles sont les compétencesd’un responsable de la formation ?  

Le responsable de la formation a une bonne culture juridique : sans être un expert en droit social, il doit pouvoir appréhender et suivre facilement le cadre légal qui entoure la formation. Il a également une forte culture ressources humaines : la formation s’inscrit dans une politique RH globale, le dialogue avec les autres entités RH est primordial.  
Il a le sens de l’organisation pour mener à bien les nombreux dossiers sur lesquels il travaille simultanément.  
Il montre un certain esprit d’initiative empreint de créativité, pour lancer de nouvelles actions de formation qui répondront mieux aux besoins de l’entreprise.  


Responsable RH 

Le responsable des ressources humaines assure tout ou partie du développement et de la gestion administrative des ressources humaines pour une population donnée (fonction, site, établissement, région). Il apporte son expertise RH aux opérationnels.  

Quelles sont les missions d’un responsable RH ?  

Le responsable RH participe à la définition de la stratégie RH et détermine les projets phares en fonction de cette stratégie et des attentes des opérationnels. Il met en place les projets RH correspondant à la stratégie de l’entreprise : mise en place du SIRH, nouvel organigramme, aménagement du temps de travail.  
Il se positionne aussi comme conseil auprès des opérationnels. Il répond à leurs demandes sur tous les domaines des RH (droit du travail, formation, recrutement, contrats de travail, gestion des carrières, rémunération, gestion des IRP) et fait appel si nécessaire à des expertises pointues. Il leur apporte son soutien dans l’application du droit du travail et dans le développement des équipes.  

Quelles sont les compétencesd’un responsable RH ? 

Ce poste demande de la polyvalence car touche à tous les domaines des ressources humaines : recrutement, formation, droit social, gestion des carrières, paie. Il s’agit en effet d’un poste généraliste.  
Le Responsable RH doit avoir une culture économique et financière et bien connaître tous les métiers de l’entreprise.  
Il doit faire preuve d’une bonne capacité d’écoute, d’aisance à l’oral et d’un goût pour le travail de terrain.  
L’anglais peut être exigé dans des entreprises internationales.  

Pour en savoir plus sur le métier de responsable RH, consultez notre page dédiée. 

Retrouvez la liste des métiers des 9 autres domaines de spécialisation de l’INSEEC

Mis à jour le 21 novembre 2022