Quelles sont les aides financières pour les apprentis ?

Accueil » FAQ : l’INSEEC répond à vos questions » Quelles sont les aides financières pour les apprentis ?

L’alternance permet à l’étudiant d’être à la fois à l’école et en entreprise, d’avoir un salaire et les frais de scolarité payés. Ce contrat de travail peut varier entre 12 à 36 mois (en CDI ou en CDD). Dès la signature du contrat, l’école et l’entreprise indiquent le planning de chaque apprenti pour mieux gérer le temps de travail. Pour obtenir ce genre de contrat, l’apprenti doit avoir moins de 29 ans ou être inscrit à Pôle emploi pour ceux qui sont plus âgés.

Pour les jeunes, le statut d’apprenti est très intéressant. Il permet d’ améliorer les compétences de chacun et connaître davantage le monde professionnel. Étant un apprenti, vous pouvez obtenir les aides financières suivantes pour subvenir à vos besoins quotidiens, payer votre formation et aussi pour mieux vous équiper.

La prime à l’apprentissage

L’apprenti doit suivre une formation en alternance dans une société. En même temps, il doit aussi se former dans un centre de formation des apprentis (CFA). 

Dans le cadre du plan de relance “1 jeune, 1 solution” et afin d’aider à la fois les étudiants et les entreprises, l’État a décidé de verser une prime exceptionnelle de 8 000€ pour le recrutement d’alternants en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. 

Avec cette mesure, pour les entreprises, le coût du recrutement d’un salarié en contrat d’apprentissage représente un faible reste à charge pour la 1ère année de contrat, il représente donc un gros facteur de motivation pour les entreprises!

Cette aide forfaitaire s’adresse à toutes les entreprises et les associations

  • Le contrat doit être signé entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2022
  • Il doit préparer l’étudiant à un diplôme ou à un titre de niveau Master ou inférieur (bac +5 – niveau 7 du RNCP).

L’aide financière apprenti CAF

Les étudiants en formation universitaire peuvent obtenir les aides de la CAF (caisse d’allocations familiales). Pour les apprentis qui sont encore à la charge de leurs parents, ainsi que les apprentis indépendants, bénéficier de ce type d’aide est tout à fait possible. 

Pour ceux qui sont dépendants, ils bénéficient :

  • jusqu’à 25 ans – RSA ;
  • jusqu’à 21 ans – complément familial ;
  • jusqu’à 20 ans – toutes les prestations.

Pour ceux qui sont indépendants, c’est l’aide personnalisée au logement (APL) qui est à leur disposition.  Il s’agit d’une aide qui est variable selon le loyer, le revenu de l’apprenti et le type de logement.

Les allocations de logement

Dans la liste des aides financières pour les apprentis, il existe également les allocations de logement qui sont en référence à la convention avec l’État. Le montant de cette prime varie en fonction du montant du loyer de l’apprenti ainsi que de son revenu. Le type et la location du logement entrent aussi dans les paramètres de définition du montant de ces allocations. Au moment de faire votre demande d’allocation, vous devez mentionner la région où vous allez emménager. Ce dernier détail est très important, il ne faut pas l’oublier.

Les aides à la mobilité

En ce qui concerne les aides à la mobilité, elles se divisent en différentes catégories :

  • l’aide mobili jeune qui est indiquée à tous les alternants de moins de 30 ans en contrat d’apprentissage. C’est une prime dédiée aux apprentis qui travaillent dans le secteur privé ;
  • les aides régionales qui touchent le transport, la restauration, les frais sur le premier équipement et l’hébergement des apprentis ;

le permis de conduire permettant aux jeunes moins de 18 ans d’obtenir une prime de 500 €. Mise en vigueur depuis le 1er janvier 2019, elle permet aux apprentis de passer leur permis de conduire et elle est octroyée par le CFA. Plus d’infos dans notre rubrique bons plans.

Les modalités de financement pour les non-apprentis à l’ INSEEC

L’INSEEC permet à ses étudiants, en formation initiale ou continue,  d’avoir différentes possibilités de financer leurs études. De plus, l’école accompagne les étudiants dans leur recherche.

Dans le cadre de la formation continue on compte les alternants et les professionnels. Les alternants sont ceux qui ont trouvé une entreprise et qui suivent la formation en alternance, ils ont les frais de scolarité payés par l’OPCO et l’entreprise. 

Quant aux professionnels, en reconversion ou reprise d’étude, ils peuvent utiliser leur compte professionnel de formation, dit CPF, ou le plan de formation de l’entreprise pour faire financer leur formation..

Pour ceux qui ne sont pas en alternance, on parle alors de “formation initiale”, différentes alternatives sont également possibles :

  •  l’établissement collabore avec des partenaires bancaires qui peuvent aider les étudiants à obtenir des taux d’intérêt bas. Ainsi, ces derniers peuvent facilement financer leurs études en obtenant un prêt bancaire étudiant. 
  • Le rythme alterné en stage ou service civique permet d’obtenir une rémunération qui à son tour permet de payer les frais de scolarité.
  • Les Bourses publiques ou privées permettent également d’obtenir un financement.

Et pour toutes les autres questions que vous pourriez avoir, vous pouvez lire notre Foire Aux Questions, participer à une réunion d’information ou encore être recontacté par nos équipes.

Mis à jour le 2 août 2022