Comment devenir contrôleur de gestion ?

Accueil » FAQ : l’INSEEC répond à vos questions » Comment devenir contrôleur de gestion ?

Qu’est ce que le métier de contrôleur de gestion, quelles sont les études et qualités nécessaires pour y parvenir ?  

Dans les grandes lignes, le contrôleur de gestion doit définir des budgets prévisionnels pour l’intégralité des services internes,
élaborer des outils de gestion, définir des actions préventives et réaliser des analyses économiques régulières.

Les formations orientées comptabilité et finance sont à privilégier, plus de détails dans notre article.

Qu’est-ce qu’un contrôleur de gestion ? 

Le métier de contrôleur de gestion consiste à gérer l’ économie d’une entreprise en définissant une direction et des objectifs clairs, afin d’assurer à l’entreprise une rentabilité maximum. Ainsi, parmi ses nombreuses missions, le contrôleur de gestion doit définir des budgets prévisionnels pour l’intégralité des services internes, élaborer des outils de gestion, définir des actions préventives et réaliser des analyses économiques régulières. Il est souvent amené à élaborer des stratégies financières mais peut assurer des fonctions différentes, notamment dans la gestion du personnel ou l’administration.
                                           

Il accompagne également les dirigeants de l’entreprise dans leur stratégie et leur choix financiers. Il fonctionne de manière autonome au sein du service comptable et doit remplir une feuille de route précise pour assurer ses fonctions. En somme, son rôle est multiple :

  • Mettre en place les outils nécessaires pour contrôler la gestion de l’entreprise
  • Définir des prévisions budgétaires générales pour l’entreprise ou un service en particulier
  • Résoudre les problèmes d’écarts entre les prévisions et la réalité financière de l’entreprise
  • Cumuler les données financières de l’entreprise auprès de la direction générale afin de les analyser
  • Rédiger des rapports à propos de l’activité de l’entreprise.                                                              

Ses missions sont diversifiées et très importantes pour la bonne santé financière de l’entreprise.

Le poste de “CDG” fait partie des emplois qui recrutent dans le secteur de la finance.

Comment devenir contrôleur de gestion ? Quelles études faire?

De manière générale, des études en comptabilité, gestion ou finance sont nécéssaires.

Pour devenir contrôleur de gestion, il est d’abord nécessaire d’obtenir un diplôme équivalent Bac +2. De manière générale on peut citer le BTS comptabilité et gestion, ou encore le DUT Gestion des entreprises et des administrations ( GEA).

Le BTS comptabilité et gestion est dispensé dans de nombreuses écoles et lycées publics.  L’enseignement est professionnel ainsi que général. Ainsi, au terme de la formation, le diplôme donne la capacité à l’étudiant de réaliser des calculs comptables relatifs aux opérations commerciales d’une société.

Le DUT se déroule aussi sur 2 ans. Si la première année est générale, la seconde est orientée beaucoup plus technique. Elle cible le management des organisations ainsi que les divers outils nécessaires à la gestion comptable.

Au terme de ces deux formations, l’étudiant peut accéder à des postes de contrôleur de gestion débutant ou d’adjoint au contrôleur de gestion dans des structures petites à moyennes. 

Un contrôleur de gestion est réellement considéré comme qualifié au terme de 5 années d’études après le Bac. On dénombre plusieurs diplômes supérieures, notamment issus des écoles de commerce, pour atteindre le niveau nécessaire afin d’accéder à la profession.

L’INSEEC par exemple, propose un Bachelor Finance (BAC+3) à compléter ensuite avec une Master of science Audit et contrôle de gestion. Ces 2 programmes font partie du pôle finance de l’INSEEC et peuvent être réalisés en alternance.

Cette formation propose aux étudiants d’acquérir un enseignement adapté aux attentes des entreprises dans le domaine  du contrôle de gestion ainsi que de l’audit interne.  

Au cours de son enseignement, l’étudiant doit pouvoir prendre ses décisions à partir d’analyse approfondie des états financiers. Il est également amené à savoir maîtriser les bons outils pour évaluer les performances d’un service de gestion. L’étudiant sera amené à développer de nombreuses qualités, notamment rédactionnelles et techniques  afin de mener à bien ses analyses financières et recommandations stratégiques. 

Après des études dans la finance, d’autres métiers sont également possibles.

Pourquoi faire le métier de contrôleur de gestion ? 

Il existe beaucoup de raisons pour exercer le métier de contrôleur de gestion. Le poste présente de nombreux atouts qui en font un choix d’orientation intéressant.

Le contrôleur de gestion détient une place centrale au cœur de l’entreprise. Indispensable à la santé financière d’une société, de nombreux services dépendent de ses fonctions et de sa capacité d’analyse. Ainsi, l’influence qu’il a lui confère de grandes responsabilités. A la fois autonome et dans un lien étroit avec les collaborateurs,  il travaille en collaboration avec des départements très différents les uns des autres, comme le marketing, la comptabilité, les ressources humaines…Impossible de sombrer dans la monotonie tant il se fond dans les différentes équipes administratives et financières.

L’échange et le sens analytique  sont véritablement au cœur des fonctions du contrôleur de gestion.  Son sens du contact pour recueillir les informations nécessaire donne au poste un intérêt sans cesse renouvelé. C’est la raison pour laquelle le poste appelle à posséder de grandes qualités humaines et relationnelles. Beaucoup citent la notion de “savoir être » pour être efficace dans ce rôle.

Enfin, le poste de contrôleur de gestion demande adaptabilité et flexibilité. C’est un rôle tout terrain qui incombe au contrôleur de gestion. La multiplicité des fonctions assure au poste une grande variété d’actions et des missions particulièrement différentes les unes des autres. Le contact avec les différents services est souvent contrebalancé par des déplacements nombreux vers la clientèle.

Quelles sont les qualités demandées à un contrôleur de gestion ? 

Le contrôleur de gestion a à son actif des missions relativement complexes. Celui-ci doit faire preuve d’une grande rigueur. Il est amené à manier les chiffres avec beaucoup de dextérité et une méthode d’analyse assurée. Ainsi, son sens du calcul et du chiffrage sont au cœur de ses fonctions.

De par son statut de multi casquettes, le contrôleur de gestion est amené à entrer en contact avec beaucoup de services différents au cœur de l’entreprise. Son sens du relationnel doit être suffisamment développé pour collaborer de manière fluide avec les membres du personnel. Sa diplomatie n’a d’égale que sa force de caractère, qui lui permet tout autant  d’établir un contact facile que d’agir avec fermeté quand il s’agit d’obtenir des chiffres et des réponses. Le contrôleur de gestion doit avoir le goût du contact humain.

De par sa position, le contrôleur de gestion a accès à l’intégralité des données confidentielles d’une entreprise. Ainsi, afin de protéger l’équilibre d’une structure, la plus grande fidélité et fiabilité est demandée dans l’exercice de ses fonctions. Le plus grand danger étant que les données se retrouvent dans les mains d’une entreprise concurrente. Sa position est extrêmement sensible et la plus grande des attentions lui est demandée.

Enfin, selon les périodes de travail, l’amplitude horaire peut être très variable.

Si la plupart du temps il exerce dans des créneaux  réglementés, certaines périodes peuvent l’amener à dépasser son quota habituel, notamment lorsque l’entreprise rentre dans une période de bilan comptable. Il peut être alors soumis à beaucoup de stress. Le contrôleur de gestion doit être résistant à la pression et endurant lorsque surviennent des surcharges de travail  ponctuelles.

Quel est le salaire d’un contrôleur de gestion ? 

Le salaire du contrôleur de gestion varie fortement selon la taille de l’entreprise pour laquelle il travaille. Selon le cabinet de recrutement Hays, un contrôleur de gestion gagne en moyenne entre 2667 euros et 5833 euros brut par mois, soit un salaire médian de 4250 euros brut par mois.

Un contrôleur de gestion junior démarre aux alentours de 2500 euros brut par mois et se voit augmenter au gré de son évolution au sein de l’entreprise.

Vous avez d’autres questions sur la finance, l’alternance ou le diplôme? Notre Foire aux Questions a sûrement la réponse! 

Mis à jour le 15 septembre 2022