Quel métier après un cursus Staps ?

Accueil » FAQ : l’INSEEC répond à vos questions » Quel métier après un cursus Staps ?

Les métiers accessibles après une formation STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives)  peuvent être différenciés selon qu’ils sont liés :

  • au management
  • à l’enseignement, de l’éducation et de la formation
  • à l’entraînement
  • à l’animation sportive

Les métiers du management du sport après un cursus STAPS 

Directeur de magasin

Évoluant dans une effervescence constante, le milieu du sport propose un nombre de possibilités très vaste,  obligeant les directeurs de magasin sportif  à se tenir au courant des nouveautés et à proposer sans cesse des équipements à la pointe de la modernité.

Il a à sa charge une équipe de vendeurs formés, de responsable de rayons spécialisés ainsi que de techniciens d’atelier. Il a pour mission de confier des responsabilités à chacun en s’assurant de la bonne coordination entre chaque poste.  Il encadre les recrutements et les formations afin que chaque élément soit rapidement opérationnel dans son domaine. Il a la charge de promouvoir certaines marques ou articles selon sa propre organisation et ses stratégies de ventes. Tous les sports ne bénéficient pas de la même popularité auprès du public.

Le directeur de magasin de sport travaille en étroite collaboration avec le responsable des achats et ses divers partenaires commerciaux. Il a ainsi la charge de mettre en avant leurs produits. Sa responsabilité est importante dans la société, tant du point de vue commercial qu’économique. Il passe beaucoup de temps à établir des stratégies de vente afin de maximiser les bénéfices et ainsi répondre aux objectifs qu’on lui soumet.

Chef de rayon sport

Rattaché à un échelon inférieur que celui du directeur de magasin, Le chef de rayon a de nombreux employés sous sa responsabilité. Il en va donc de son devoir de les motiver dans leur tâche et de les accompagner. Il  est également aux commandes des recrutements et possède les capacités de constituer une équipe solide et cohérente pour son secteur. Chaque élément est spécialisé dans une discipline, selon le rayon dont il s’occupe.

Il est aussi responsable de la gestion des stocks. Ainsi, c’est lui qui s’occupe des commandes réalisées aux fournisseurs. 

A partir d’une vaste offre de produits sur catalogue, le chef de rayon sélectionne les marques qu’il souhaite mettre en avant, tout en soignant leur présentation. Chaque étape de mise sur le marché sera validée par ses soins. Ainsi, l’étiquetage, l’implantation des produits, la promotion et même les animations en rayon sont supervisées par lui. Sa réussite dans le domaine dépend de sa capacité à anticiper les besoins de sa clientèle, en adaptant l’offre à celle-ci.

Il y a plusieurs formations qui peuvent mener à cet emploi. Sont possibles pour y arriver un DUT techniques de commercialisation, un BTS vente, un bachelor d’école de commerce mais aussi une Licence STAPS management du sport. 

Chef de projet événementiel sport

La mission du chef de projet événementiel est d’organiser des manifestations sportives en respectant un cahier des charges drastique. En soit, le poste est le même que celui qu’un chef de projet standard, mais ses clients sont davantage des organisations sportives, voire des institutions comme des clubs ou des fédérations.

Le poste sous entend une grande mobilité et de grandes responsabilités tant l’ampleur des prestations peut être importante. Il doit alors faire avec un grand nombre de corps de métier qu’il doit coordonner du début, jusqu’à la fin de l’événement. C’est donc un sens de l’organisation particulièrement aiguisé qui est demandé au chef de projet événementiel. Il doit également connaître sur le bout des doigts l’entité sport dans sa globalité, ses règles et ses principes.

De par la multiplicité de ses tâches il doit être un bon manager, avec une excellente résistance au stress et une facilité dans les relations internationales. La pratique d’une ou plusieurs langues vivantes est un atout indispensable. 

Les métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation après un cursus STAPS 

Professeur d’EPS

Affilié à une école, le professeur d’EPS possède de multiples casquettes. Au travers de nombreuses disciplines dont il connaît la réglementation ( natation, athlétisme, gymnastique…), il a la charge d’en gérer tous les aspects. C’est une grande polyvalence qu’il lui est demandé tant ses missions sont vastes et diversifiées. Il doit maîtriser des données multiples telles que les règles de sécurité, la répartition matérielle ou la pédagogie à appliquer aux élèves. Il doit adapter son enseignement en fonction des équipements dont dispose l’établissement.

Le professeur d’EPS possède une place un peu à part parmi le reste de l’équipe pédagogique. Son enseignement permet aux élèves de développer leurs capacités motrices, leur esprit d’équipe ainsi que leur résistance à l’effort. C’est un médiateur et un observateur hors pair, qui participe au dynamisme et l’épanouissement psychologique des élèves au travers le dialogue, l’exercice et le dépassement de soi.

Pour accéder à ce poste, l’étudiant doit passer une Licence STAPS sur 3 ans puis s’inscrire en deuxième année de  Master afin de préparer le concours Capes (Certificat d’aptitude au professorat d’éducation physique et sportive).

Professeur des écoles

Au cœur d’une classe unique, le professeur des écoles exerce dans des écoles maternelles ou élémentaires auprès d’enfants de 3 à 11 ans. Selon l’âge, les disciplines varient mais tournent autour de matières générales telles que les mathématiques, le français, la géographie ou les sciences. C’est un poste qui demande beaucoup d’implication et propose de multiples missions.

Il doit enseigner collectivement tout en suivant l’évolution individuelle de chaque enfant. Pédagogue, il sait établir une relation de confiance et de respect pour maintenir l’attention des élèves tout au long de la journée et les faire progresser durant l’ année.

Son poste peut évoluer grandement et se tourner vers d’autres missions dans l’enseignement, comme chef d’établissement ou enseignant spécialisé. 

Il faut 5 ans pour obtenir le Master et passer le concours de l’éducation nationale.

Chef de projet éducatif

Le chef de projet éducatif est avant tout un manager, possédant un réel leadership et une capacité à fédérer autour de lui, au service d’un projet. Minutieux et ordonné, son sens de l’analyse lui permet de prioriser  les missions et d’organiser ses équipes d’une manière pragmatique.

Il est à l’initiative d’un projet pédagogique, à partir duquel il va développer des stratégies et des objectifs concrets. Sa grande aisance oratoire ainsi que sa maîtrise des outils informatiques lui confèrent une vision globale de chaque aspect du projet. Il conçoit des outils pédagogiques via des manuels ou des supports informatiques, observe le bon déroulement des formations et des évaluations. Sa gestion est multiple.

Elle passe par le recrutement, l’orientation des formateurs ou encore la transmission de méthodes d’enseignement. Il a donc un œil sur tout, y compris sur la gestion du budget. C’est un véritable chef d’orchestre qui s’implique jusqu’au suivi pédagogique des étudiants.

Enseignant / Chercheur

L’enseignant chercheur est d’abord un professeur. Sa mission première est d’accompagner les élèves dans la transmission de connaissances, dans une discipline déterminée. En partant d’un point de recherche initial, il effectue des expériences et se questionne, émet des hypothèses, analyse des faits et communique ses résultats. Il est l’instigateur des sujets de départ.  Il a également la mission d’effectuer des demandes de financement. C’est un poste multi casquette, empreint de nombreuses responsabilités. 

Il développe des modules d’apprentissage spécialisés, dirige les travaux de préparation des thèses des doctorants. Ses recherches peuvent être développées en centre, en laboratoire ou en collaboration avec le CNRS. Il conseille aussi les élèves sur leur orientation et est chargé du suivi des mémoires en fin d’études.

Les métiers de l’entraînement après un cursus STAPS

Entraîneur sportif

L’entraîneur sportif a pour objectif d’optimiser les performances des joueurs, dans une discipline précise. Il exerce au sein d’une fédération sportive ou d’un club, et profite de son expérience pour établir une méthode pédagogique adaptée.  Il est à l’origine des entraînements ciblés pour chaque joueur, suivant l’observation qu’il aura effectué au cours des entraînements. Il détermine les forces et les faiblesses de chacun pour proposer un accompagnement technique, mental et physique afin maximiser leur chance de réussite.

Afin d’atteindre ce poste il devra exercer 3 années de Licence Staps avec spécialité entraînement sportif, puis deux ans en Master avec spécialité entraînement.

Coach personnel 

Les Coachs personnels ont le vent en poupe ces dernières années. Leurs missions sont très diversifiées afin de mener les gens vers l’épanouissement et le bien être.  Qu’il soit tourné vers le renforcement musculaire, l’accompagnement psychologique ou la perte de poids, le coach sportif est là pour établir un programme personnalisé.

Il a pour rôle d’encadrer et d’accompagner les individus vers la réussite de leurs objectifs qu’ils ont fixé ensemble. Il peut enseigner en centre ou à domicile, en séances collectives ou individuelles. Sa mission s’effectue  en partenariat avec les élèves dont la motivation et l’implication sont les bases de la réussite du programme. 

Un brevet Jeunesse, éducation populaire et sport est nécessaire pour exercer ce poste, accompagné d’une Licence Staps.

Directeur technique sportif

Sous l’autorité de la direction générale, le directeur technique sportif travaille généralement en équipe. Il porte sur ses épaules la responsabilité de la politique du club ou de sa fédération. Observé et jugé sur chacune de ses décisions, il est également sous la coupe des résultats que génère son équipe. Il endosse donc une grande pression au quotidien.

Le programme et le budget qu’il établit est décidé conjointement avec la fédération. Il est à l’origine de la négociation des contrats des joueurs, reste alerte sur de nouvelles recrues potentielles, décide de la constitution d’une équipe et effectue également les démarches logistiques et administratives. Son omniprésence lui confère un rôle primordial au sein du club.

Manager sportif

Le rôle du manager sportif est multisectoriel. Il a pour mission de suivre administrativement les diverses procédures de son club, ainsi que de mettre en avant les événements officiels. Il agit autant en interne qu’en externe et tient une place prépondérante dans l’entretien des relations avec les partenaires de la fédération, qu’ils soient sponsors ou représentants des institutions sportives.

Ses missions sont variées et relatives à la taille de la structure dont il s’occupe. Il peut tout autant être chargé du développement économique du club tout en gardant un œil sur l’entretien général des équipements, de la logistique ainsi que de la propreté des lieux. Fin stratège, il est responsable des recrutements du staff sportif, mais aussi technique et logistique. C’est véritablement un rôle de superviseur qui le mène à coordonner toutes ces actions, et d’organiser les emplois de temps de chaque poste. Il est en permanence soumis à la contrainte des résultats de son club , tout en respectant un budget alloué.

Après une Licence STAPS ou un Bachelor sur 3 ans, il est nécessaire de réaliser deux années supplémentaires en Master Management du sport afin de viser un tel emploi. 

Les métiers de l’animation sportive après un cursus STAPS 

Animateur sportif

L’animateur sportif a pour rôle d’encadrer et d’accompagner la pratique d’une activité physique d’un groupe de personne ou d’un particulier, qu’ils soient amateurs ou sportifs réguliers. Pour ce faire, il connaît un large panel d’exercices et sait proposer des conseils d’approfondissement, adaptés à chacun.

Au-delà de sa condition physique qui se veut exemplaire, l’animateur sportif est pédagogue et sait cibler les besoins de chacun pour maximiser les chances d’atteindre leurs objectifs. Sa qualité première est l’enthousiasme à transmettre ses connaissances afin de motiver ses interlocuteurs. Enfin, il maintient une attention permanente sur  la sécurité de ses élèves et possède les compétences de premiers secours en cas d’incident.

Éducateur dans le service des sports d’une collectivité

L’éducateur dans le service des sports d’une collectivité a pour mission d’accompagner, dans leur pratique sportive, des enfants, des personnes en situation de handicap ou des familles. La cible est donc très diversifiée et se concentre généralement sur la transmission d’une discipline en particulier.

Il peut être à l’origine de manifestations sportives et exerce son activité au rythme des créneaux scolaires. Bien entendu, au-delà de la pratique d’une ou de plusieurs activités sportives, il est responsable des activités administratives, logistiques, et de surveillance en lien avec son activité.

Les collectivités locales font appel à ce type de poste afin d’offrir des services publics satisfaisants et répondant à des demandes en pleine expansion. En effet, le développement des activités sportives individualisées est une réponse directe à un besoin grandissant de recherche du bien être, d’entretien corporel, de lutte contre le stress, d’amélioration générale de la santé.

Les métiers liés au handicap, après un cursus STAPS 

Educateur en institut médico-éducatif

L’éducateur en institut médico-éducatif exerce son activité au contact de personnes présentant des handicaps mentaux ou physiques. Au sein de centres spécialisés de rééducation, d’hôpitaux ou de maisons d’enfants, l’éducateur  utilise divers secteurs comme l’informatique ou les arts de la scène pour faciliter l’expression, l’autonomie et la confiance en soi.

Il exerce son activité en partenariat avec d’autres corps de métier, qui constituent une équipe socio-éducative. Profondément ancré dans le quotidien de ses patients, il peut aussi intervenir dans des lieux de vie tels que des cités ou des maisons d’insertion. Par ses actions, il prévient certaines dérives comme la délinquance, la toxicomanie, et favorisent la réinsertion sociale et professionnelle. Ce poste nécessite des nerfs solides, une certaine facilité à travailler en équipe, et un engagement personnel constant.

Enseignant en activités physiques adaptées

L’enseignant en activité physique adaptée a pour mission de concevoir et d’évaluer des programmes destinées à la réadaptation, par l’intermédiaire d’activités physiques ciblées, auprès de personnes souffrant de  troubles  divers. Ils peuvent être liés à des dérèglements du métabolisme, des fonctions moteurs, à la vieillesse ou à des  maladies chroniques. Par diverses actions et pratiques régulières, il favorise la réintégration de certaines personnes isolées ou mises en l’écart. Ils peuvent intervenir dans des hôpitaux, des centres de soin ou des services pour l’enfance. Ce type de poste demande beaucoup d’empathie et d’adaptation.

Les enseignants APA bénéficient d’une formation dans le cadre du parcours Activité physique adapté-santé (APA-S) au sein de la Licence STAPS. Par le biais d’une inscription au code du sportif, ils peuvent ainsi intervenir auprès d’un public ayant des besoins spécifiques. La formation peut être complétée par un Master pour obtenir des compétences supplémentaires et de nouveaux programmes d’animation.

Inspecteur de la jeunesse et des sports

L’inspecteur de la jeunesse et des sports est chargé de contrôler administrativement les politiques publiques mises en œuvre par le ministère de la santé, de la jeunesse et des sports. Il inspecte, analyse et contrôle les procédures d’examens destinés à délivrer les diplômes d’Etat dans le secteur.

Rôle multi casquette, il officie autant sur le terrain qu’au niveau administratif. Il a également pour vocation de prodiguer des conseils, de diriger des  missions d’étude et de recherche dans les domaines précités. Il peut aussi exercer des fonctions d’encadrement dans des établissements publics relevant du ministère de la jeunesse et des sports.

Les postes sont titularisés par arrêté du même ministère et se concentrent majoritairement sur l’éducation physique et sportive, les loisirs collectifs et plus globalement, la vie associative. Les inspecteurs évaluent ainsi les procédures pédagogiques des personnels au sein des établissements.

Les métiers liés à la recherche après un cursus STAPS 

Chercheur en biologie du sport

Le chercheur en biologie du sport étudie le corps humain lorsqu’il est en phase d’effort, afin de décrypter et comprendre son fonctionnement. C’est réellement une approche scientifique qui s’intéresse à l’impact du sport sur l’organisme.

Au-delà de l’étude et de la recherche, il a pour mission de concevoir des programmes en lien avec la traumatologie, l’analyse du mouvement et la biomécanique. Il travaille en partenariat avec des sportifs volontaires, en étudiant leur endurance et leurs réactions physiologiques. Il pourra ensuite être engagé par des entreprises œuvrant dans le sport pour créer et développer du matériel sportif performant. Son champ d’action est large et ses travaux sont la plupart du temps réalisés en laboratoire ou en instituts de recherche.

Afin d’arriver à un tel niveau, il faudra œuvrer plusieurs années, jusqu’à 8 ans après le Bac pour obtenir le diplôme nécessaire (doctorat en médecine du sport).

Quelle formation faire après ses études en STAPS?

Dans la plupart des cas, les étudiants en STAPS ne se limitent pas à une Licence et souhaitent poursuivre leur parcours d’étude, notamment en effectuant un Master STAPS afin de se spécialiser. Il est aussi possible d’intégrer d’autres cursus que l’université dans des établissements privées, orientées vers les métiers du sport. 

De nombreuses écoles proposent des cursus ciblés pour celles et ceux ayant réalisé un cursus STAPS. L’INSEEC par exemple, proposent aux étudiants de se spécialiser dans l’industrie du sport, à travers de plusieurs programmes : 

Ces programmes leur permettront d’acquérir des connaissances pointues en management, marketing, communication et gestion, indispensables pour accéder à des emplois de cadres supérieurs.

Pour tous ceux qui ont le sport en passion et qui ne se voient pas travailler dans un autre secteur, apprenez en plus sur le management du sport, les métiers et les salaires. N’hésitez pas à consulter notre Foire aux Questions pour en savoir plus sur les métiers, les salaires et les opportunités dans le sport!

Mis à jour le 13 septembre 2022