Stage ou alternance : que choisir ?

Accueil » FAQ : l’INSEEC répond à vos questions » Stage ou alternance : que choisir ?

Alternance et stage sont deux systèmes de formation très connus. Toutefois, il n’est pas souvent évident de faire la différence entre les deux. Contrairement à ce que la majorité des personnes pense, la principale différence est juridique et ne se fait pas en termes de rythme scolaire.

Le rythme alterné permet à un étudiant d’avoir une formation pratique au sein d’une entreprise et une formation théorique en école. Sur le mois, l’emploi du temps de l’étudiant est “alternée” selon le rythme 3 semaines /1 semaine ou 3 jours/2 jours en entreprise et à l’école. L’alternance (c’est à dire contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage) et le stage peuvent suivre le même calendrier.

Dans cet article, nous allons voir plus en détails la différence entre l’alternance et le stage. Nous allons voir par la suite lequel, parmi ces deux types de formation, est le plus bénéfique, que ce soit pour l’étudiant ou l’entreprise.

Alternant et stagiaire : quelle différence ?

La première différence qu’il y a entre un stage et une alternance réside dans le contrat de travail au sein de l’entreprise. Un alternant est soumis au Code de travail alors que le stagiaire est embauché après la signature d’une convention de stage, sans contrat de travail. Ensuite, il faut aussi savoir que la durée du contrat de travail pour un alternant peut aller jusqu’à trois ans selon la durée de la formation. Tandis qu’un contrat de stage a une durée de seulement six mois au maximum.

Côté rémunération, le salaire d’un alternant est entièrement pris en charge par l’entreprise d’accueil. Elle varie selon la nature du contrat signé, l’âge de l’étudiant et l’année de l’alternance. Un alternant peut percevoir un salaire à partir de 27 % du SMIC ou même 100 % selon sa situation. Il est aussi dans son droit de demander une augmentation de son salaire. Les frais de scolarité de l’école sont pris en charge par l’OPCO de l’entreprise et le reste à charge par l’entreprise elle-même. Grâce aux aides de l’Etat, ce solde est quasi inexistant. La formation est donc entièrement gratuite pour l’alternant.

Le stagiaire quant à lui prend en charge lui-même ses frais de scolarité. Il perçoit une gratification si et seulement si son stage excède deux mois ; une gratification négociable dont le montant plancher est calculé en fonction du plafond horaire de la Sécurité Sociale. Ce que les stagiaires ont en commun avec les alternants, ce sont certains avantages comme le remboursement des frais de déplacement et l’obtention de tickets de restauration.

En ce qui concerne les congés, l’alternant a droit à cinq semaines de congés payés s’il a une ancienneté de plus d’un an dans l’entreprise. Le stagiaire par contre n’a droit ni à des congés scolaires ni congés payés.

Alternance ou stage ? Faites le bon choix.

À la lumière de ces comparaisons, il est évident, que pour un étudiant, un contrat de stage est moins intéressant qu’un contrat en alternance en termes de salaire et de prise en charge des frais de scolarité. Dans les deux cas, les étudiants, en alternance ou pas, ont la possibilité de bien se former et d’obtenir leur diplôme, en se familiarisant avec le monde professionnel. De plus, si l’étudiant fait ses preuves au sein de l’entreprise d’accueil, il a la possibilité de voir son contrat d’apprentissage transformé en CDD ou en CDI.

Toutefois le stage reste trés interessant dans les cas suivants :

  • partir faire un stage dans une société à l’étranger, car le droit du travail français et donc l’alternance ne s’y appliquent pas
  • faire un stage dans une institution publique
  • avoir une première expérience professionnelle. Recruter un alternant à un coût, pour une première expérience non qualifiée les jeunes vont orienter leurs recherches sur les stages qui seront plus faciles à trouver. Les Bachelors 1ere et 2e année au sein de l’INSEEC ne font ainsi que des stages, qui leur permettent de varier les expériences et les périodes de découvertes en entreprise.
  • une pré-embauche avant le contrat d’alternance. Il n’est pas rare de voir un Bachelor 3e année faire un stage de 6 mois de pré-recrutement avant de signer pour un contrat en alternance de 24 mois pour son master.
  • le choix d’une entreprise très précise. La société de vos rêves dans l’ultra luxe ne prend que des stagiaires? Et bien vous êtes prêts à faire le pas car vous êtes sûr qu’il s’agit d’un bon investissement dans le long terme pour s’intégrer dans le réseau. Idem pour les start up qui manquent souvent de moyen pour recruter, pourquoi pas commencer en stage de moins de deux mois avant d’entrer au capital?

De nos jours, la plupart des entreprises préfèrent recruter des étudiants ayant une solide expérience professionnelle issue des stages ou d’un contrat en alternance. Pour les entreprises qui sont en partenariat avec les écoles, recruter des alternants permet de répondre efficacement à un besoin présent de travailleurs, surtout pour les postes sur lesquels il est difficile de trouver des profils adaptés.

Recruter des alternants va également donner une nouvelle dynamique à l’entreprise. En effet, les jeunes étudiants nouvellement recrutés apporteront un point de vue différent sur le travail. Cela pourrait s’avérer efficace, car ils ont des connaissances récentes sur les sujets digitaux et des techniques de travail à jour (excel notamment qui est très demandé). Pour compenser les efforts déployés par les entreprises dans la formation des salariés en contrat d’alternance, il a été mis en place de nombreuses aides dans le but de diminuer le coût de l’alternance pour l’entreprise. Par exemple, l’alternance en contrat d’apprentissage donne accès à une aide régionale pour une exonération totale ou partielle des charges sociales sur le contrat et sur le crédit d’impôt de l’apprentissage. Une alternance en contrat de professionnalisation permet d’avoir une réduction ou une exonération en totalité des cotisations patronales.

Alors c’est le moment de candidater!


Et pour toutes les autres questions que vous pourriez avoir, vous pouvez lire notre Foire Aux Questions, participer à une réunion d’information ou encore être recontacté par nos équipes.

Mis à jour le 10 août 2022