Refus d’admission sur la plateforme Mon Master : l’INSEEC vous accompagne dans votre orientation

Accueil » Toutes nos actualités » Refus d’admission sur la plateforme Mon Master : l’INSEEC vous accompagne dans votre orientation

La phase d’admission sur la plateforme Mon Master (hors alternance) s’est ouverte le vendredi 23 juin 2023. Entre acceptation de son dossier, liste d’attente et refus dans les masters visés malgré la qualité de son dossier, les 210 000 candidats ayant postulé via la plateforme ont partagé (souvent avec humour) leurs émotions sur les réseaux sociaux. Mais après la réaction, place à l’action. Candidature refusée sur tous ses choix, inadéquation entre son profil et les formations visées, problème d’orientation ou peu de choix de formations sur la spécialisation choisie, la question de savoir quoi faire après un refus sur Mon Master est actuellement sur toutes les lèvres. Pour les étudiants concernés, pas de panique ! Des solutions existent pour rebondir.

Mon Master, la plateforme unique de candidature pour les masters universitaires de France

Déployée en février 2023, la plateforme MonMaster.gouv.fr est le nouveau portail unique de candidature pour 3500 Masters proposés très largement dans les universités de France. À l’image de Parcoursup, la plateforme offre l’avantage de proposer aux étudiants de déposer un dossier de candidature unique valable pour l’ensemble des formations préalablement présélectionnés dans leurs vœux. Tout candidat disposant d’une Licence validée ou en cours de validation pendant l’année ou d’un diplôme permettant d’accéder à un cursus master pouvait y déposer un dossier de candidature.

Que faire en cas de refus d’admission sur Mon Master ?

S’orienter dans une école en initial ou en alternance après un refus d’admission sur Mon Master

Candidater dans une école d’enseignement supérieur est le plus souvent un choix logique après un refus d’admission sur Mon Master pour les candidats titulaires d’un bac+3. L’INSEEC accueille chaque année dans ses programmes à niveau bac+4 / bac+5 Master of Science et Grande École plus de 12 000 étudiants sur ses campus de Lyon, Bordeaux, Chambéry, Paris et Rennes.

La question du financement des études dans une école privée d’enseignement supérieur est légitime pour les étudiants ayant toujours été à l’université ou pour ceux ne disposant pas des ressources financières suffisantes. Heureusement, des solutions existent et sont facilement accessibles : la formation par l’alternance permet d’effectuer ses études gratuitement tout en bénéficiant du statut de salarié en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Dans ce cas précis, c’est l’entreprise d’accueil de l’étudiant qui finance sa formation par le biais de son OPCO.

L’alternance est une opportunité formidable pour se former tout en montant rapidement en compétences dans une spécialisation métier de pointe. L’INSEEC accompagne tous ses étudiants sans exception dès leur inscription dans leur recherche d’entreprise. Les équipes des services Relations Entreprises & Alumni déploie sur chaque campus toute une offre personnalisée sur-mesure pour accompagner les étudiants : jobs dating, conférences, ateliers CV, plateforme unique d’offres de stages et d’alternance…

80% des étudiants de l’INSEEC trouvent une alternance moins de 30 jours après avoir finalisé leur inscription. L’accompagnement de nos étudiants dans leur recherches est une des grandes forces de l’INSEEC.

Découvrez le travail des équipes Relations Entreprises & Alumni de l’INSEEC avec Charlotte BRONDEL


Les écoles proposent également des solutions de financement par le biais de partenariats bancaires ou le CPF pour les candidats pouvant y prétendre.

À l’INSEEC, les Masters of Science sont certifiés par le Ministère du Travail via France Compétences et délivrent un titre professionnel de niveau 7 enregistré au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Les masters du programme Grande École de l’INSEEC confèrent quant à eux un grade de master.

Avec 10 pôles de spécialisation et une soixantaine de secteurs d’expertise, l’INSEEC dispose d’une vaste gamme de formations adaptée à votre projet professionnel, y compris sur certaines niches très pointues ou très recherchées telles que la Data, Fiscalité d’Entreprise, Ressources Humaines

Pour en savoir plus, des journées portes ouvertes ou réunions d’information sont régulièrement organisées sur nos campus pour vous permettre de découvrir nos formations.

Attendre que des places se libèrent ou saisir le recteur

Du vendredi 23 juin jusqu’au 21 juillet 2023, la plateforme Mon Master actualisera quotidiennement ses résultats et pourra proposer de nouvelles propositions d’admission (hors alternance) aux candidats sur liste d’attente. Mais face à l’incertitude d’obtenir une réponse dans les délais et de se retrouver sans formation à la rentrée, certains candidats sont à la recherche de solutions pour reprendre leur avenir en main.

Une des solutions que peuvent envisager les candidats refusés est le recours au recteur, à partir du vendredi 30 juin 2023, directement depuis la plateforme Mon Master. Sur le site de service-public.fr, les conditions pour avoir recours au recteur sont précisées :

  • avoir obtenu votre licence au cours des 3 dernières années universitaires ;
  • n’avoir reçu aucune réponse positive à vos candidatures en master ;
  • avoir effectué au moins 5 candidatures en 1re année de master, placements sur liste complémentaire compris ;
  • pour au moins 5 de ces candidatures, dans des mentions de master compatibles avec la mention de licence obtenue ;
  • avoir candidaté dans au moins 2 mentions de master distinctes ;
  • avoir candidaté auprès d’au moins 2 établissements d’enseignement supérieur différents.

Les candidats disposent d’un délai de 15 jours à partir du vendredi 30 juin pour avoir recours au recteur. Une fois la saisie effectuée, les services rectoraux pourront, dès le mois de juillet, distribuer les places restantes au niveau national. Trois propositions cohérentes en lien avec les vœux initiaux du candidat devront être formulées. Le délai de réponse accordé au candidat pour répondre à ces propositions est de huit jours.


Entrepreneuriat, année de césure, rentrée décalée…

Enfin, si aucune de ces solutions ne fonctionne ou ne convient, les candidats ont toujours la possibilité de se lancer dans un projet entrepreneurial ou de partir en année de césure. Ces expériences sont souvent très enrichissantes, qu’elles soient concluantes ou non. Ce sera d’autant plus un argument à rajouter dans un prochain dossier de candidature pour un master l’année prochaine.

Aussi, les étudiants qui manqueraient le coche des dates de la plateforme Mon Master ou des périodes de candidature pour la rentrée classique de septembre 2023 peuvent toujours se réorienter vers une formation en rentrée décalée en école d’enseignement supérieur, en mars 2024. À l’INSEEC, les candidatures pour la rentrée décalée ouvriront sur notre site Internet dans les prochains jours. Intégrer l’INSEEC en rentrée décalée peut se faire autant en initial qu’en alternance.

Ainsi, le temps jusqu’à la rentrée décalée pourra aussi être mis à profit pour travailler ou partir quelques mois à l’étranger pour perfectionner une langue par exemple.




Mis à jour le 27 novembre 2023