Les débouchés dans le domaine de l’Immobilier

Accueil » Les débouchés métiers par domaines de spécialisation » Les débouchés dans le domaine de l’Immobilier
Rencontre avec des Diplômés INSEEC issus des spécialisations immobilier

L’immobilier est une des 10 spécialisations présentes à l’INSEEC.

Il s’agit d’un secteur porteur, en constante évolution, qui permet de travailler dans de nombreux types d’entreprise.

Retrouvez les métiers les plus fréquemment rencontrés :

Assistant(e) ou gestionnaire locative 

L’assistant ou le gestionnaire locative accompagne le gestionnaire locatif dans toutes ses tâches courantes de gestion d’appartements, de maisons ou de locaux professionnels ou commerciaux. L’assistant gestion locative recevra les réclamations des locataires ou des propriétaires et y apportera, dans la limite de ses compétences, les premières réponses.  

Quelles sont les missions d’un assistant / gestionnaire locative ?

L’assistant gestion locative a pour mission de décharger le chargé de gestion locative de ses tâches les plus courantes : suivi de l’intervention fournisseurs, gestion des appels et des messages, mails et courriers aux locataires, propriétaires. 
 
Assistant dans la préparation des courriers courants : assurances, entretien chaudière, préavis, relances. Il a aussi pour mission de gérer les dossiers d’assurances, les devis, les sinistres, les précontentieux, les contentieux d’un point de vue administratif. 
 
Il va gérer les tâches et demandes courantes : demandes de badges, fourniture de documents aux notaires, il effectuera des demandes de devis et suivra la bonne réception de ceux-ci, demandera l’accord du propriétaire le cas échéant et s’assurera de la bonne réalisation des travaux. 
 
L’assistant gestion locative sera également chargé de la réception des dossiers des nouveaux locataires, et sa saisie dans le logiciel de gestion immobilière. 

Quelles sont les compétences d’un assistant / gestionnaire locative ?   

Pour fournir des conseils de qualité, l’assistant de gestion locative possède des connaissances pointues dans la gestion immobilière, des compétences juridiques et la gestion de travaux.  
Il faut aussi une bonne maîtrise des outils bureautiques, de la rigueur et de l’organisation administrative. Une grande disponibilité et un bon relationnel.  

Gestionnaire de Patrimoine

Un gestionnaire de patrimoine gère le portefeuille d’un client et lui propose des investissements. Il a pour rôle d’accompagner une clientèle de particuliers dans la gestion et l’optimisation de leur patrimoine, en leur proposant des produits financiers adaptés. Il est à l’interface entre le commercial, les aspects techniques et le conseil. 

Quelles sont les missions d’un gestionnaire de patrimoine ?   

Son objectif est d’évaluer le patrimoine d’un client, étudier ses ressources, assimiler ses attentes, déterminer une stratégie de placement, effectuer une veille du secteur concernant les lois et les textes qui peuvent sortir, proposer des solutions concrètes pour optimiser le patrimoine du client. 

Quelles sont les compétences d’un gestionnaire de patrimoine ?   

Pour fournir des conseils de qualité, le gestionnaire de patrimoine possède des connaissances pointues dans de multiples domaines : économie, fiscalité, droit de la famille, immobilier, produits bancaires et assurantiels.  
Il connaît le degré de risque des produits ou opérations qu’il suggère à ses clients. Son rôle d’intermédiaire lui permet de proposer la solution la mieux adaptée à chaque situation. Le gestionnaire de patrimoine doit être à l’écoute et réactif pour répondre à la demande des clients. 
 Il doit faire des propositions adaptées pour ne pas passer à côté d’une opportunité. Il faut également qu’il ait des connaissances en marketing pour développer sa clientèle.

Commercial(e) VEFA

Le rôle du commercial VEFA (vente en l’état futur d’achèvement – immobilier neuf) est d’accompagner des clients dans leur projet d’achat d’un appartement ou d’une maison dans des programmes neufs à venir ou en cours de construction. 

Quelles sont les missions d’un commercial VEFA ? 

Il reçoit premier temps, des clients qui viennent à lui en démontrant un intérêt, pour un projet immobilier donné. Le rôle du commercial VEFA sera de comprendre le contexte du futur achat, les besoins et les envies de ses clients et leur capacité financière. 
 
Dès lors, le négociateur VEFA sera à même d’apporter toutes les informations relatives au projet de ses clients. Il va ainsi pouvoir présenter le programme, présenter les lots disponibles qui correspondent aux besoins et envies de son client, montrer des plans, des vues 3D d’architecte, présenter des visites virtuelles, ou visiter des appartements et des maisons témoins. 
 
Le négociateur VEFA devra également analyser la situation financière de ses clients pour s’assurer que ceux-ci sont en mesure de réaliser leur projet. Il devra également conseiller ses clients, dans le cadre d’un investissement locatif. Une fois que ses clients sont convaincus par ce projet d’achat, il va devoir affiner la vente du bien, notamment en discutant des équipements pouvant être choisis, des matériaux choisis, ou des possibilités d’aménagement, en lien avec les équipes techniques. 

Quelles sont les compétences d’un commercial VEFA ? 

Pour fournir des conseils de qualité, commercial VEFA possède des connaissances pointues dans de multiples domaines : Négociation et ventes, immobilier, compétences fiscales, relance commerciale. Il doit faire des propositions adaptées pour ne pas passer à côté d’une opportunité. Il faut également qu’il ait des connaissances en marketing pour développer sa clientèle.  

Marchand de biens 

Le marchand de biens achète et rénove des biens immobiliers (appartement, maison, boutique, immeuble) dans le but de les revendre. 

Quelles sont les missions d’un marchand de biens ?

Il ne faut pas confondre un marchand de biens avec un agent immobilier. Le marchand de biens achète et rénove des biens immobiliers dans le but de les revendre plus cher et de réaliser des profits.  
Les activités autorisées du marchand de biens portent essentiellement sur l’achat et la revente de tous biens immobiliers déjà construits, de terrains à bâtir, de parts sociales de sociétés immobilières (SCI), de fonds de commerce tous secteurs confondus. 
Le marchand de biens doit créer son entreprise et être inscrit au registre du commerce. Son premier rôle est de savoir repérer les bonnes affaires, trouver le bien en dessous du prix du marché, le plus souvent à rénover entièrement pour le revendre et en tirer un bénéfice. Pour réussir, il faut se constituer un solide réseau de relations et être un bon négociateur. 

Quelles sont les compétences d’un marchand de biens ?

Pour démarrer dans le métier, mieux vaut avoir des connaissances juridiques (baux, contrat, urbanisme…) et des capacités financières suffisantes pour investir dans l’achat de son premier bien. 
Le marchand de biens ne peut vendre et acheter que les biens suivants : immeubles, maisons, fonds de commerce, terrains à bâtir, logements ou parts de sociétés immobilières. 

Directeur d’Agence Immobilière

Le Directeur d’agence immobilière est le responsable de son entreprise ou d’un point de vente. Il a pour mission de faire fonctionner cette entité tant d’un point de vue commercial que d’un point administratif, financier et surtout en ce qui concerne les équipes à manager. 

 Quelles sont les missions d’un directeur d’Agence Immobilière ? 

Il encadre et anime ses équipes commerciales pour la transaction, et ses équipes administratives en ce qui concerne l’administration de biens et l’assistanat commercial. Il organise l’activité, met en place des procédures et des méthodes de travail et veille au respect de celles-ci.  
Il dirige les objectifs commerciaux qu’il s’est fixés ou qui lui ont été fixés par sa direction. Il supervise et gère les moyens organisationnels, techniques, humains, financiers, logistiques.  
Il veille à la bonne tenue de l’agence immobilière dans son ensemble. 
Il intervient dans les situations difficiles et les litiges. Il accompagne et soutient ses collaborateurs dans la réalisation de leurs missions. 

Quelles sont les compétences d’un directeur d’Agence Immobilière ? 

Le directeur d’agence immobilière doit faire preuve de fortes compétences managériales, administratives et commerciales.  
Il doit aussi avoir des connaissances en ressources humaines et en juridique.  
Il doit être force de proposition, capacité de prise de décision et bon relationnel.  

 Développeur foncier 

Le développeur foncier est à la base de tout projet de création d’un nouvel ensemble immobilier, qu’il s’agisse de résidentiel ou de murs professionnels. Il a en effet pour mission de rechercher des terrains à bâtir, ou des opérations de réhabilitation et de réaliser les études de faisabilité des projets envisagés, par une parfaite connaissance de son secteur et des règles d’urbanisme qui y sont applicables. 

Quelles sont les missions d’un développeur foncier ?

La mission d’un développeur foncier est de mettre en avant des opportunités de construction ou de rénovation, sur des terrains existants, bâtis ou à bâtir. Il se doit de constituer et suivre un fichier d’affaires potentielles en permanence.  
La fonction essentielle est de prospecter des terrains à bâtir, bâtis ou à rénover dans les secteurs qui lui sont affectés afin de trouver de nouvelles affaires. La prise de contact avec des apporteurs d’affaires est également un point fort. 
Les propriétaires de terrains ou de locaux ne sont pas nécessairement dans une démarche de vente. Il appartient donc au développeur foncier de convaincre le ou les vendeurs de cette opportunité. 
Il peut également réaliser les dossiers d’urbanisme en vue de l’obtention des autorisations administratives, et réalisera les études préliminaires de faisabilité techniques, administratives, juridiques et financières d’un projet de construction ou de rénovation.  

Quelles sont les compétences d’un développeur foncier ?

Il doit maîtriser les notions de coûts de travaux, en fonction des contraintes identifiées du secteur du bâtiment et de l’urbanisme. 
Bonne connaissance du marché immobilier.  
Il doit disposer de compétences solides en négociation, et une véritable capacité de conviction. Il devra faire preuve d’autonomie et de créativité. 

Expert immobilier

L’expert immobilier a pour mission d’estimer la valeur vénale ou locative d’un bien immobilier, que ce soit un logement, un local commercial ou encore un terrain, sur la base des caractéristiques du bien immobilier, et en tenant compte de l’environnent économique, juridique, géographique, urbanistique ou technique de ce bien. 

Quelles sont les missions d’un expert immobilier ?

L’expert immobilier a pour mission d’estimer la valeur vénale ou locative d’un bien immobilier, que ce soit un logement, un local commercial ou encore un terrain. Cette évaluation doit être réalisée en tenant compte de l’environnent économique, juridique, géographique, urbanistique ou technique de ce bien. 
Il va ainsi procéder à la visite du bien, afin de prendre connaissance de la réalité du bien, de ses caractéristiques principales, et de son environnement direct. 
Il va prendre connaissance des aspects techniques du bien, des diagnostics et de l’état du bâtiment. 
L’expert immobilier peut également être amené à réaliser des prestations de conseil pour des clients, des gestionnaires de patrimoine ou tout autre entreprise ayant un besoin spécifique, tel que des études de marché. 

Quelles sont les compétences d’un expert immobilier ?

Pour fournir des rapports de qualité, l’expert immobilier possède des connaissances pointues dans l’immobilière, des compétences techniques et juridiques.  
L’analyse budgétaire et la gestion budgétaire sont des atouts importants.  

Comptable de copropriété

Sa mission consiste à traiter l’aspect financier des différents dossiers. Le comptable de copropriété peut exercer au sein d’une agence ou d’un cabinet spécialisé. 

Quelles sont les missions d’un comptable de copropriété ?

Le comptable de copropriété est un professionnel des chiffres d’une copropriété. Sa mission consiste à traiter l’aspect financier des différents dossiers. Il élabore le budget des différents postes comptables : entretien, travaux de rénovation, acquisitions… Il veille aux bonnes relations entre les différents partenaires, propriétaires et prestataires de service. Il contrôle les achats, leur paiement et tient la comptabilité générale de la copropriété. A chaque fin d’exercice comptable, il est chargé d’établir le bilan, de veiller à l’équilibre financier de la copropriété, à la bonne répartition des charges. 
Il doit assurer la solidité financière de la copropriété dont il a la charge. Il travaille en étroite collaboration avec un gestionnaire de copropriété. 

Quelles sont les compétences d’un comptable de copropriété ?

Pour fournir ce professionnel doit posséder de grande connaissance en comptabilité et des connaissances pointues dans l’immobilière, des compétences techniques et juridiques.  
L’analyse budgétaire et la gestion budgétaire sont des atouts importants.  

Consultant(e) en immobilier professionnel 

Le métier de négociateur en immobilier d’entreprise est un métier qui nécessite de constituer et de développer un portefeuille de propriétaires et professionnels en s’appuyant sur la connaissance de son secteur géographique et professionnel. 

Quelles sont les missions d’un consultant en immobilier professionnel ? 

Le commercial en immobilier d’entreprise doit, fournir un gros travail de prospection afin de rencontrer les propriétaires de locaux à vendre ou à louer et de signer des mandats lui permettant de commercialiser les biens concernés : locaux commerciaux, locaux professionnels ou d’activité, entrepôts, murs de boutique… 
Il doit réaliser et de diffuser des annonces liées aux mandats signés, diffuser des mailings, et surtout de relancer son portefeuille de clients susceptibles d’être intéressés par ces biens et leur organiser des rendez-vous.  
Au-delà de son rôle dans la réalisation d’opérations de vente ou de location, il peut être amené dans certains cas, à conseiller les dirigeants d’entreprises dans leurs recherches d’implantations. 

Quelles sont les compétences d’un consultant en immobilier professionnel ?

Pour fournir des conseils de qualité, le consultant en immobilier professionnel, possède des connaissances pointues dans de multiples domaines : Négociation et ventes, immobilier, compétences fiscales, relance commerciale. Il doit faire des propositions adaptées pour ne pas passer à côté d’une opportunité. Il faut également qu’il ait des connaissances en prospection pour développer sa clientèle.  

Retrouvez la liste des métiers des 9 autres domaines de spécialisation de l’INSEEC

Mis à jour le 25 janvier 2022