Les débouchés dans le domaine de l’International

Accueil » Les débouchés métiers par domaines de spécialisation » Les débouchés dans le domaine de l’International
partir à l'international : vue d'un quartier de Londres avec ses bus rouges

L’international est une des 10 spécialisations présentes à l’INSEEC.

Tous les programmes à l’INSEEC permettent à nos jeunes diplômés de partir travailler à l’international ou dans des sociétés internationales.

Retrouvez les métiers les plus fréquemment rencontrés :

Acheteur 

L’acheteur a pour mission principale de gérer les achats pour son entreprise : il choisit les produits et les fournisseurs, négocie les meilleures conditions d’achat (qualité, prix, livraison…), selon un cahier des charges défini par la direction, le service production (industrie) ou le service des ventes (distribution).  

Quelles sont les missions d’un acheteur ? 

C’est grâce au travail de l’acheteur qu’une entreprise va pouvoir optimiser ses coûts et augmenter ses profits. Il a pour mission d’étudier et sélectionner les fournisseurs avec lesquels il va négocier les coûts et les délais pour obtenir un rapport qualité/prix qui soit profitable à l’entreprise. Il doit être capable de repérer les meilleures affaires sans négliger la qualité et de convaincre un fournisseur de travailler avec lui selon ses conditions. La marge de l’entreprise dépend entièrement de la négociation de l’acheteur au moment de la signature du contrat.  

Quelles sont les compétences d’un acheteur ? 

Un acheteur doit posséder de bonnes capacités relationnelles et un sens aigu de la négociation. Il doit être disponible, capable de dénicher la bonne affaire et doit avoir une bonne maîtrise du stress. La pratique de l’anglais, voire de plusieurs langues est essentielle. 

Pour en savoir plus sur le métier d’Acheteur, consultez notre page dédiée.

Responsable supply chain

Le responsable supply chain doit coordonner et planifier en amont le transport et les expéditions, concourir à la préparation et à l’expédition/réception des marchandises et assurer la cohérence du travail avec les besoins de la production et/ou des magasins.  

Quelles sont les missions d’un Responsable supply chain ? 

Il doit donc traiter en amont les commandes, assurer la gestion et la tenue physique des magasins de stockage. Il planifie également le transport, c’est à lui de respecter les modalités de livraisons qui ont été conclues dans le contrat. 
Ensuite, il met en place les opérations des douanes, prépare les groupages de marchandises. Et enfin il participe au planning de production en garantissant la disponibilité des matières premières. 
Superviser la politique de sous-traitance en matière de transport, de stockage et de conditionnement est une tâche qui lui revient, ainsi qu’élaborer des procédures visant l’optimisation des coûts, délais et qualité, et le contrôle des phases d’acheminement du produit. 

Quelles sont les compétences d’un Responsable supply chain ? 

Le responsable de la supply chain connaît bien les spécificités techniques du transport et de l’entreposage des produits. Cela lui permet de maximiser la productivité. Il optimise la chaîne logistique grâce à sa maîtrise de gestion, des procédures d’achats et d’approvisionnements. 
Le responsable supply chain dispose de bonnes qualités relationnelles. Cela lui permet d’organiser ses équipes et d’entretenir une bonne cohésion. 

Pour en savoir plus sur le métier de Responsable Supply Chain, consultez notre page dédiée.

Business Developer 

Le business developer aide son entreprise à étendre son influence et acquérir de nouveaux marchés. 

Quelles sont les missions d’un  business developer ? 

Le business developer, comme son nom l’indique, a pour rôle de créer une stratégie de développement pour son entreprise. 
Il va identifier les nouveaux axes qu’elle doit développer et les moyens d’y parvenir. Il va, par exemple, chercher de nouveaux produits à distribuer, proposer de nouvelles stratégies marketing ou de nouveaux marchés. 
Une fois identifiés, ces nouveaux objectifs feront l’objet d’un business plan que le business developer va soumettre à ses équipes et dont il suivra l’acheminement. 

Quelles sont les compétences d’un business developer ? 

Ce poste nécessite rigueur et organisation, le business developer doit également maîtriser les techniques de marketing de l’innovation et connaître le fonctionnement de son entreprise sur le bout des doigts. 
La maîtrise de l’anglais est indispensable et la connaissance d’une ou plusieurs autres langues étrangères est souhaitée.  

Key Account Manager   

Le Key Account Manager – manager des comptes clé – a pour mission de gérer le portefeuille des clients les plus importants de son entreprise.   

Quelles sont les missions d’un Key Account Manager ?   

Le KAM gère ce qu’on appelle « un portefeuille grands comptes ». C’est en marketing ce que l’on considère comme un client qui représente un chiffre d’affaires très élevé. 
Le Key Account Manager va produire une stratégie de vente spécifique à chaque compte dont il a la charge et gérer le budget de vente. 
Il établit une relation de confiance avec son client à qui il vend ses services. 

Quelles sont les compétences d’un Key Account Manager ? 

De grandes capacités relationnelles sont requises pour ce poste, le Key Account Manager doit être négociateur dans l’âme, commercial mais aussi inspirer la confiance de son client et savoir se démarquer face à ses concurrents. 
La maîtrise de l’anglais est indispensable et la connaissance d’une ou plusieurs autres langues étrangères est souhaitée. 

Chef(fe) de produit marketing 

Le chef de produit marketing dans les industries de santé élabore et met en œuvre la stratégie marketing afin de soutenir la performance commerciale de ses produits. Il gère la vie d’un produit, de sa conception à sa distribution, en étant l’interface avec l’ensemble des services.  

Quelles sont les missions d’un chef de produit marketing ?

Le chef de produit marketing assure une veille économique, technologique et réglementaire pour se tenir informé des nouveautés et tendances du marché. 
Il conçoit les études de marché et tests produits, il détermine les procédures et analyse les informations recueillies afin de dégager les caractéristiques d’un marché en termes d’opportunités/menaces, forces/faiblesses. 
Il élabore les prévisions de ventes, définit et ajuste le positionnement des produits sur le marché, définit la stratégie de communication qui accompagne le produit et coordonne la création des éléments de packaging. 
 Enfin, il s’occupe de lancement produit, coordonne l’ensemble des services et prestataires impliqués dans son élaboration, met en œuvre le plan d’action marketing et suit les ventes.  

Quelles sont les compétences d’un chef de produit marketing ?

Le chef de produit marketing possède de solides connaissances des éléments du mix marketing : prix, produit, promotion, distribution ainsi que des outils statistiques. Il maîtrise l’environnement global et réglementaire de son secteur d’activité. 
Il a une bonne compréhension des grandes tendances du marché. 
Il maîtrise l’anglais. Il a le goût du travail en équipe, est force de proposition et fait preuve de créativité.  

 Chef(fe) de projet marketing  

Le chef de projet marketing définit et met en œuvre une stratégie marketing pour l’ensemble des produits de l’entreprise. 

Quelles sont les missions d’un chef de projet marketing ?

Son activité principale sera de définir la stratégie commerciale et marketing de l’entreprise. Cette analyse devra également permettre de trouver des opportunités à exploiter et de connaitre la concurrence. 
Il devra également élaborer un plan marketing grâce à des études. Enfin, au quotidien, il devra manager son équipe et déterminer les moyens stratégiques et de communication à mettre en place. 

Quelles sont les compétences d’un chef de projet marketing ?

La maîtrise irréprochable du marketing et des outils informatiques sont nécessaires. Il faut également, en tant que chef de projet marketing, avoir des : 
– Capacités d’analyse et de synthèse. 
– Compétences financières et juridiques. 
– Sens de l’écoute et de l’observation. 
– Sens de la négociation. 
 
Doté d’un bon sens de l’observation et de l’analyse, le responsable marketing est capable de déterminer les changements de modes de consommation. 
 Avec un bon sens de l’équipe, il doit savoir motiver tous ses collaborateurs pour atteindre un objectif commun. 
 Son aisance relationnelle doit lui permet de faire adhérer les membres de son équipe à ses idées et convictions. Il sait également être autonome pour étudier le budget nécessaire pour chaque projet. 

Responsable administratif des ventes  

Sous l’autorité du directeur financier, le responsable administration des ventes s’occupe de la partie administrative tout au long du processus de gestions de ventes. 

Quelles sont les missions d’un Responsable Administratif des Ventes ? 

Le responsable ADV remplit principalement quatre missions. 
D’abord, il contrôle le traitement des commandes. Pour cela, il s’assure de la disponibilité des produits et que leur prix correspondent au tarif en cours (promotion appliquée par exemple). En conséquence, il gère les stocks et les plannings de livraison et veille à ce que les délais de livraison soient respectés. 
Sa seconde mission concerne le suivi de la clientèle, dont dépend l’image de l’entreprise. Il se doit donc de gérer les réclamations, répondre aux question des clients, régler les problèmes de non-paiement. 
Ensuite, une tâche de gestion et prévisions commerciales lui incombe de collecter des données, d’en tirer des résultats et de les analyser. A partir de statistiques, il pourra établir un budget et anticiper les ventes. 
Enfin, le responsable ADV sert d’intermédiaire entre les différents services dont il supervise la communication. 

Quelles sont les compétences d’un Responsable Administratif des Ventes ?   

Le responsable administration des ventes doit avoir un excellent sens du relationnel pour gérer les contacts directs avec les clients. Il a des capacités de négociateur, travaille avec rigueur et fiabilité. 
Des connaissances en finances et comptabilité, ainsi que des logiciels de gestion et outils informatiques lui permettront de mener ses missions à bien. Enfin, il parle parfaitement l’anglais. 

Brand Manager

Le brand manager ou responsable de marque gère et développe la notoriété d’une ou plusieurs marques sur l’ensemble des medias (on/offline). Il veille à garantir la cohérence de la marque avec la stratégie média globale de l’entreprise. 

Quelles sont les missions d’un brand manager ?

Veille concurrentielle et analyse du marché Définition d’une stratégie de développement de la marque.  
Mise en œuvre d’actions de marketing et gestion du budget et suivi des indicateurs.  
Création de l’identité de marque et du contenu promotionnel / Storytelling.  
Animation du site web dédié à la marque, gestion de communautés sur les réseaux sociaux. Développement des actions de sponsoring.  

Quelles sont les compétences d’un brand manager ?

Bonne connaissance des différentes techniques d’études marketing. 
Connaissance des plans médias, des circuits d’achat d’espaces, des outils de création sur le Web.
Bonne connaissance des médias sociaux, des outils de veille et de gestion de l’e-réputation.
 Connaissance des outils de référencement et d’analyse du trafic. 
Qualité de rédaction et de communication, créativité. 
Force de décision et de conviction.  

Category Manager   

Le category manager est chargé de développer le chiffre d’affaires et la rentabilité d’une ou plusieurs gammes de produits. Il définit les assortiments, veille à améliorer leur visibilité et à coordonner leur mise en place en magasin. 

Quelles sont les missions d’un category manager ?

Définition de l’offre produit : analyse du positionnement, veille concurrentielle, élaboration du plan commercial.  
Animation de l’offre produit (en collaboration avec chefs de produit et lieux de vente).
 Gestion et suivi de la performance de l’offre produit (budget, reporting).  

Quelles sont les compétences d’un category manager ?

Bonne connaissance de la politique commerciale et marketing de l’entreprise.
 Excellente connaissance de la gamme de produits (ou univers). 
Connaissances des outils informatiques de type tableur (Excel) ou bases de données. 
Capacité à piloter un projet en lien avec des interlocuteurs variés. 
Aptitude à visualiser et à concrétiser la présentation et la mise en valeur des assortiments.  

Pour en savoir plus sur le métier de Category Manager, consultez notre page dédiée.

Directeur/Directrice Marketing   

Le directeur marketing a pour mission de concevoir, de mettre en œuvre et d’animer la politique marketing de l’entreprise en cohérence avec la stratégie générale de l’entreprise. 

Quelles sont les missions d’un directeur marketing ?

Conception et formalisation de la stratégie marketing en cohérence avec la stratégie générale de l’entreprise. 
Définition du plan marketing, accompagnement dans sa mise en place et suivi de sa réalisation  
Définition du budget et vérification de sa bonne répartition.  
Organisation du département en services et mettre en place des niveaux n-1.   

Quelles sont les compétences d’un directeur marketing ?

Larges compétences marketing et bonne connaissance du secteur d’activités et du process de production du bien ou du service. 
Expérience de l’environnement des prestataires et de leurs modes de consultations (compétitions, appels d’offres).  
Gestion budgétaire.  
Management, leadership naturel et autorité de compétences.   

Retrouvez la liste des métiers des 9 autres domaines de spécialisation de l’INSEEC

Mis à jour le 17 novembre 2022