Les débouchés dans le domaine de la Communication

Accueil » Les débouchés métiers par domaines de spécialisation » Les débouchés dans le domaine de la Communication
etudiants INSEEC en train de travailler sur un cas de communication

La communication est une des 10 spécialisations présentes à l’INSEEC.

Les besoins des entreprises en communication ne manquent pas, surtout à l’ère de la suprématie des réseaux sociaux, du storytelling et de la bientôt métaverse…


Retrouvez les métiers les plus fréquemment rencontrés :

Chargé(e) de communication interne 

Le chargé de communication interne a pour mission de relayer la stratégie de l’entreprise auprès de ses salariés, d’accompagner le changement et de promouvoir en interne l’image et les valeurs de l’entreprise.   

Quelles sont les missions d’un chargé de communication interne ?  

Le chargé de communication interne assure la mise en œuvre de la communication interne de l’entreprise, conseille la direction générale dans le déploiement de cette stratégie, fixe les grands axes de communication sociale, définit les cibles de communication et effectue une veille sur les réalisations et best practices.  
Il élabore le contenu et outils de communication interne (journal interne, kit d’accueil des nouveaux salariés, intranet), les fait évoluer et coordonne leur production. 
Il organise également des évènements internes afin de fédérer les équipes. 

Quelles sont les compétences d’un chargé de communication interne ? 

Le chargé de communication interne a une excellente connaissance du fonctionnement de l’entreprise et de ses activités et connait tous les process. 
Il maîtrise les logiciels de PAO et les principaux langages de programmation utilisés sur le web (HTML, DHTML, XML). 
Il fait preuve d’un très bon rédactionnel. 
Il est diplomate car il est souvent au cœur d’intérêts divergents voire antagonistes. Il fait preuve d’écoute et sait s’adapter.  
Il est dynamique et enthousiaste car c’est un animateur de réseau sollicité en permanence par des acteurs très variés.  

Pour en savoir plus sur le métier de Chargé(e) de communication interne, consultez notre page dédiée.

Consultant(e) en communication

Le consultant en communication intervient dans la réalisation de la stratégie de communication de l’annonceur. Il coordonne le développement des actions de communication en mobilisant les bonnes ressources, en respectant le planning et le budget définis en amont.  

Quelles sont les missions d’un consultant en communication ?

Le consultant en communication élabore la stratégie de communication de son client. Pour cela il doit étudier et assimiler l’univers de marque, connaître l’offre et ses spécificités, sur la base d’un brief.  
Il effectue une veille de marché : analyse les stratégies concurrentes, partage les informations entre les responsables de la marque, les équipes créatives et productives, et le directeur de clientèle. 
Il orchestre la gestion du projet, formalise les opérations de communication au moyen de cahiers des charges, définit un brief créatif auprès des équipes artistiques, coordonne le processus de création et anime les équipes.  
Le consultant assure le reporting d’activité, évalue les écarts ou l’adéquation entre les objectifs fixés en amont et les résultats et propose des actions correctrices.  

Quelles sont les compétences d’un consultant en communication ?

Le consultant en communication possède une parfaite connaissance du secteur de la communication, du marketing et des médias, il maîtrise les tendances du marché.  
Il a une capacité à s’approprier rapidement un nouvel univers de marque, une nouvelle problématique de communication. 
Il maîtrise également les techniques de communication, qui varient selon les médias ; connaissance des différentes chaînes graphiques et éditoriales (TV, presse, affichage, radio et Internet). 
Il sait mobiliser et fédérer les ressources internes et externes de l’agence, à animer un groupe de travail. 
Il possède un excellent relationnel, pour fidéliser le client et coordonner un grand nombre d’interlocuteurs. 
Il est flexible, très adaptable et a le sens du collectif.  

Pour en savoir plus sur le métier de Consultant(e) en communication, consultez notre page dédiée.

Média Planner

Le média planner intervient en amont du lancement des campagnes de communication, dans la création de plans médias. À partir d’études quantitatives et qualitatives, il sélectionne les supports (off line, on line) qui permettront d’atteindre la cible client définie par l’annonceur.  

Quelles sont les missions d’un média planner ? 

Afin de formaliser un plan média, le média planner doit s’approprier la stratégie de communication de l’annonceur, cerner sa problématique et étudier le positionnement produit, analyser l’environnement concurrentiel et cerner la typologie clients visée par l’annonceur (CSP, sexe, âge, localisation géographique, style de vie). 
Il définit les critères quantitatifs et qualitatifs pour étudier les futurs résultats de l’étude, détermine les médias (TV, presse, radio, affichage, Internet, mobile) à inclure dans le champ de l’étude, estime le retour sur investissement possible par support et propose une sélection de produits de communication. 
Il analyse les retombées du plan média et propose une évolution des objectifs de communication initiaux. 

Quelles sont les compétences d’un média planner ?

Le média planner à le goût des chiffres, afin d’être capable de lire un panel, de mesurer le retour sur investissement d’une opération médias. Il maîtrise les techniques statistiques et les outils propres aux médias abordés et au métier du média-planning.  
Il fait preuve d’une aisance rédactionnelle, pour développer de nombreuses présentations d’argumentaires et de bilans de campagnes médias. 
Il a une sensibilité marketing et commerciale, toutes recommandations produites ayant des finalités en termes de ventes et d’image de marque. 
Il a l’esprit critique, est autonome et a le goût de l’investigation.   

Pour en savoir plus sur le métier de Média planner , consultez notre page dédiée.

Chef(e) de projet événementiel 

Le ou la chef de projet événementiel organise tout type d’événements, en fonction des souhaits de ses clients. Bien plus qu’un chef d’équipe et qu’un organisateur, il met son imagination et sa créativité au service des besoins en communication de ses clients. Flexibilité, disponibilité et sang-froid sont les maîtres mots de ce chef d’orchestre.  

Quelles sont les missions d’un chef de projet événementiel ?

Le ou la chef de projet événementiel est le chef d’orchestre de tous les événements et manifestations que souhaitent organiser ses clients. Colloques, conférences, conventions, inaugurations, événements sportifs, il est chargé de concevoir l’événement, piloter la logistique, coordonner la mise en œuvre de ces manifestations pour le compte de ses clients. Selon un cahier des charges établi par les entreprises pour lesquelles il travaille, il met en scène l’image et les objectifs de ses clients à travers un concept original qu’il détermine au préalable. 
Il anime des réunions avec ses clients, établit le cahier des charges, propose des moyens et des outils pour mettre en œuvre l’événement, il coordonne la mise en œuvre du projet, propose un plan de communication et assure la gestion de l’évènement sur le terrain.  

Quelles sont les compétences d’un chef de projet événementiel ?

Le chef de projet événementiel doit faire preuve de créativité dans ses offres événementielles. Il doit être organisé et réactif. Un imprévu est toujours envisageable. Sang-froid, patience et bonne résistance au stress sont les maîtres mots. 
Il maîtrise les techniques événementielles et les stratégies de communication. 
Il est capable de travailler de concert avec sa propre équipe et différents prestataires. 
Sa rigueur lui permet d’organiser des événements à la hauteur des espérances de ses clients. 
Son autorité et sa capacité à se faire écouter lui permettent de gérer au mieux ses fonctions de chef d’équipe. 

Pour en savoir plus sur le métier de Chef(fe) de projet événementiel, consultez notre page dédiée.

Community Manager 

De son autre appellation, l’animateur de communautés web gère la présence d’une entreprise sur internet et les réseaux sociaux via une communauté d’internautes rassemblés autour d’un intérêt commun. En entreprise, il peut dépendre de plusieurs personnes différentes, comme un chef de département (communication, marketing). 

Quelles sont les missions d’un community manager ?

Fondamentalement, l’animateur de réseaux sociaux est en charge des relations publiques. Prenant en compte la stratégie globale de l’entreprise, il établit sa propre stratégie de présence web et met en place des actions. 
Il utilise plusieurs plateformes différentes pour diffuser des informations (promotion, offre, test produits, événement …). Ce contenu, il le rédige lui-même de façon attrayante. Il répond aux questions des internautes. 
Il connaît son sujet sur le bout des doigts, surveille les réactions de la communauté qu’il analyse pour calculer l’impact de l’information. Il s’assure de la bonne conduite des participants, l’échange doit se faire dans le respect de chacun. Pour une utilisation optimale des plateformes, leur développement fonctionnel doit être garanti. Il effectue également une veille technologique et sectorielle. 
L’objectif premier est d’entretenir la notoriété de l’entreprise. 

Quelles sont les compétences d’un community manager ?

Ce poste est réservé aux passionnés du web, qui connaissent tous des mécanismes communautaires et des réseaux sociaux. 
Il maîtrise également le référencement et les outils e-marketing et communication. 
Le community manager agit en diplomate et est à l’écoute des internautes, échanges facilités par son sens du contact. 
Ses compétences rédactionnelles ne sont plus à prouver. Il se laisse mener par sa réactivité et sa créativité. L’anglais est un atout. 

Pour en savoir plus sur le métier de Community Manager, consultez notre page dédiée.

Responsable Communication Externe/Relation Presse 

Le responsable de communication externe et des relations publiques définit et met en œuvre la stratégie média et hors média de l’entreprise. Il a la charge de la promotion de l’image de marque de l’entreprise, de ses produits et de ses réalisations auprès de ses différents publics. 

Quelles sont les missions d’un responsable communication externe / RP ?

Mise en œuvre des campagnes de communication externe et relations publiques/presse. 
Mise en œuvre d’événements pour faire connaître l’entreprise (au partenaire / actionnaire / institutions publiques).  
Organisation et gestion des équipes.  
Rédaction des supports de communication. 

Quelles sont les compétences d’un responsable communication externe / RP ?

Bonne culture générale des différents leviers médias, hors médias et institutionnels 
Connaissance des leviers de mix marketing et de marketing on-line 
Aptitude au management et à la gestion d’équipes pluridisciplinaires 
Force de proposition et aptitude à l’innovation 
Capacité de négociation 
Capacité à gérer un budget 
Très bonne maîtrise de la langue de travail à l’écrit comme à l’oral 

Pour en savoir plus sur le métier de Responsable communication externe/Relation presse, consultez notre page dédiée.

Chef de publicité

Le chef de publicité a pour mission, dans le cadre d’un budget défini, de concevoir et de déployer des campagnes publicitaires, sur un ou plusieurs médias. Il est responsable de l’identité de la marque, du respect des plannings et des budgets alloués. 

Quelles sont les missions d’un chef de publicité ?

Compréhension et appropriation de la stratégie publicitaire du client et définir la mise en œuvre de la stratégie publicitaire.  
Animation des équipes et des partenaires, gestion des relations commerciales.  
Analyse et optimisation des opérations publicitaires lancées. 

Quelles sont les compétences d’un chef de publicité ? 

Goût pour la négociation 
Faculté à manipuler les chiffres 
Connaissance de la chaîne graphique 
Aptitude à la coordination d’un projet 
Maîtrise des outils informatiques 
Maîtrise de l’anglais ou d’autres langue 
Aisance à l’oral et à l’écrit 
Travail en équipe, esprit collectif 
Esprit d’analyse et de synthèse 
Sensibilité créative et sens critique.

Directeur/Directrice de la Communication

Le directeur de la communication a pour mission de promouvoir l’image de l’entreprise auprès de son environnement. Il définit la stratégie de communication globale de l’entreprise et pilote sa mise en œuvre à l’échelle nationale ou internationale  

Quelles sont les missions d’un directeur de la communication ?

Définition de la stratégie de communication globale de l’entreprise et de la répartition des budgets alloués.  
Management de la direction de la communication.  
Coordination du déroulement des campagnes de communication.  
Il construit le plan annuel et doit avoir une visibilité à court, moyen et long terme sur les actions déployées. 

Quelles sont les compétences d’un directeur de la communication ?

Maîtrise des différents aspects de la communication 
Très bonne culture web, marketing et commerciale 
Maîtrise des principaux logiciels bureautiques de graphisme ou de publication de contenu sur le web. 
Maîtrise de chaîne graphique. 
Aptitude au management de projet et d’équipe
Écoute et disponibilité, mobilité 
Enthousiasme et aisance relationnelle.

Consultant(e) e-réputation  

Depuis l’essor du digital, le métier de consultant en e-réputation est le prolongement des relations publiques. Il pilote l’influence et l’image d’une marque, d’une institution ou d’une personnalité sur internet. Son rôle est au cœur de la réflexion stratégique web de l’entreprise. Parfois les intitulés de poste varient : social media manager, consultant en e-RP.  

Quelles sont les missions d’un(e) consultante e-réputation ?

 
Un consultant en e-réputation a pour rôle de développer positivement la présence digitale de son employeur et son image, sa réputation, en proposant notamment du contenu adapté au plateforme web.  
Construire des argumentaires et des plans d’actions pour valoriser la marque auprès des médias et du grand public. Il doit aussi être capable de répondre avec diplomatie et rigueur à l’individu qui critique ou qui attaque les marques / personnalités qu’il représente.  
Nouer des relations privilégiées avec les blogueurs influents et les journalistes et être capable de défendre l’image de l’entreprise, notamment lors d’une crise.  

Quelles sont les compétences d’un(e) consultante e-réputation ?

Bonne culture générale des différents plateforme web.   
Force de proposition et aptitude à l’innovation.  
Excellent relationnel, réactivité et très bonne maitrise de la langue à l’écrit comme à l’oral.  
Capacité d’adaptation.  

Retrouvez la liste des métiers des 9 autres domaines de spécialisation de l’INSEEC

Mis à jour le 5 décembre 2022