RNCP Directeur des Etablissements de Santé

Accueil » Les diplômes et certifications des programmes INSEEC » RNCP Directeur des Etablissements de Santé

 Quel titre RNCP pour Directeur des Etablissements de Santé ? 

Certification professionnelle délivrée
et blocs de compétences

Titre de « Directeur des Etablissements de Santé » de niveau 7 (EU) inscrit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) sous le code NSF 331p. Arrêté du 8 décembre 2017 publié au Journal Officiel du 21 décembre 2017. 

Retrouver les blocs de compétences associés à ce titre RNCP.

LA VALIDATION DU TITRE RNCP S’EFFECTUE PAR CAPITALISATION DE L’ENSEMBLE DES BLOCS DE COMPÉTENCES.

Présentation du titre RNCP Directeur des Etablissements de Santé 

Le Directeur des établissements de santé occupe des fonctions de direction et d’encadrement dans les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux. 
Il gère une structure sanitaire, sociale ou médico-sociale dans ses dimensions financières, humaines, administratives, logistiques et ses dimensions spécifiques (qualité, hygiène, gestion des risques, sécurité, relations publiques…). 
Il doit coordonner l’ensemble des activités d’un établissement afin de garantir la meilleure prise en charge possible des usagers (patients, résidents ou personnes âgées, handicapés, personnes en difficultés sociales…). À cet effet, il organise et gère les prestations de service. 
Il définit un projet d’établissement en cohérence avec les orientations stratégiques et politiques de l’établissement et les instances décisionnaires. 
Enfin, il garantit le bon fonctionnement de son établissement et optimise le service rendu aux usagers. 

Pour remplir sa mission, il doit : 

  • manager les ressources humaines en valorisant les compétences des salariés, 
  • maîtriser et justifier son budget de fonctionnement, 
  • améliorer la qualité des prestations et gérer les risques de l’établissement, 
  • prendre en compte l’ensemble des contraintes réglementaires et environnementales. 

Quels sont les métiers auxquels vous pouvez prétendre avec ce titre RNCP ?

La liste suivante, non exhaustive, présente les différentes fonctions que peuvent exercer les détenteurs de la certification « Directeur des Etablissements de Santé » :

  • Directeur/trice d’établissement de santé, d’EHPAD, de résidence senior 
  • Directeur/trice adjoint(e) 
  • Cadre de santé associé à la direction d’un établissement de santé 
  • Directeur/trice d’exploitation 

« En réponse aux besoins des entreprises »

Dans le domaine de la direction d’établissement de santé, il y a une demande très forte de personnel disposant de compétences techniques et opérationnelles mais aussi capables de répondre aux changements récents dans les secteurs de la santé et de l’accueil des plus âgés. Il faut prendre la mesure des révolutions technologiques mais aussi des évolutions des attentes du public. 

Il importe de former des professionnels qui sauront répondre à la nouvelle donne marquée par l’allongement de la durée de vie et la hausse des maladies chroniques.

Quelles sont les compétences développées ? 

Les étudiants, à l’issue de la formation, auront ainsi acquis les blocs de compétences suivants : 

  • Concevoir et accompagner les processus de changements organisationnels et managériaux d’un établissement de santé dans le respect des spécificités environnementales et réglementaires du secteur 
  • Piloter la gestion comptable et financière de l’établissement 
  • Manager les ressources humaines d’un établissement de santé 
  • Organiser et suivre le développement de l’activité de l’établissement 
  • Mettre en place une démarche qualité et une politique de gestion des risques efficace au sein d’un établissement de santé 
  • Cette certification est accessible par capitalisation de l’ensemble des blocs de compétences. 

Cette certification est accessible par capitalisation de ces blocs de compétences. 

Exemple de cours

MANAGEMENT DES ÉQUIPES ET ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISÉ 

  • Mise en place d’une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC).   
  • Construction de bases de données quantitatives et qualitatives des salariés.   
  • Mise en place du plan de formation.   
  • Construction de fiches de postes simplifiées et de critères d’évaluation des objectifs réalisés.   
  • Établissement de contrats d’objectifs individualisés.   
  • Réalisation des entretiens annuels d’évaluation.   
  • Identification et valorisation des compétences des personnels. Identification et valorisation des bonnes pratiques.  

ÉTATS FINANCIERS ET DIAGNOSTIC 

  • Analyse de l’information financière, économique et réglementaire pouvant impacter la situation actuelle et probable d’un établissement de santé.   
  • Identification des causes de difficultés présentes ou futures d’un établissement.   
  • Étude, identification des risques et proposition de solutions.  

CONTRÔLE DE GESTION DES ACTIVITÉS DE SERVICE À LA PERSONNE  

  • Appréhension du système « entreprise » dans sa globalité et modélisation pour les besoins de contrôle.   
  • Calcul des coûts des prix et des marges en vue de réaliser des arbitrages financiers. 
  • Organisation de la production et de l’exploitation de l’information de gestion.   
  • Construction des budgets. Suivi de la réalisation des prévisions. Calcul, analyse et correction des écarts entre prévisions et réalisations. 

GESTION GLOBALE D’UN ÉTABLISSEMENT MÉDICO-SOCIAL 

  • Facteurs clés de réussite d’ouverture d’un établissement médico-social.  
  • Typologie des établissements médico-sociaux du champ du handicap.   
  • Élaboration et structuration d’un budget prévisionnel d’établissement médico-social. Tableau de suivi budgétaire mensuel.  

DÉMARCHE QUALITÉ ET CERTIFICATION DANS LES ÉTABLISSEMENTS SANITAIRES  

  • Planification, mise en œuvre et évaluation de la démarche qualité.   
  • Encadrement et accompagnement de la certification en établissement sanitaire.   
  • Valorisation de la démarche qualité dans le cadre de la certification des établissements de santé.   
  • Mise en œuvre des évaluations des pratiques professionnelles.  
  • Élaboration d’un tableau de bord d’indicateurs de qualité.  

GESTION DES PROTOCOLES D’HYGIÈNE ET DES RISQUES BIOLOGIQUES  

  • Analyse des dangers liés aux agents biologiques.   
  • Maîtrise des agents biologiques.   
  • Connaissance des différents risques liés aux établissements de santé.   
  • Utilisation du système HACCP.   
  • Gestion d’une toxi-infection alimentaire collective.  Gestion d’une infection nosocomiale. Gestion d’une légionellose. Gestion des déchets d’activité de soins.  

ÉCONOMIE DE LA SANTÉ ET RÉFORMES DU SYSTÈME DE SANTÉ  

  • Analyse des systèmes de santé et de la croissance des dépenses de santé.   
  • Compréhension des différents modes de régulation des dépenses de santé.   
  • Comparaison avec les expériences mises en œuvre à l’étranger.  

ÉLABORATION DES PLANNINGS DES PERSONNELS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ   

  • Enjeux et intérêts de la gestion des plannings.   
  • Implications pour les salariés et le climat social.   
  • Éléments permettant de créer les plannings : règles de droit, conventions collectives et conventions tripartites.   
  • Procès de création de plannings avec la création du cycle et des horaires de travail.   
  • Règles fondamentales à respecter moyenne mensuelle, durée hebdomadaire, amplitude de travail, repos.  
  • Remplacement d’un salarié.  

Projets, Stages et Parcours Professionnels


Découvrez toutes les formations liées à ce titre

Les débouchés : trouvez votre métier à la sortie de votre formation

Suivre votre formation sur l’un de nos campus

Mis à jour le 28 avril 2022