Quel est le salaire d’un contrat de professionnalisation ?

Accueil » FAQ : l’INSEEC répond à vos questions » Quel est le salaire d’un contrat de professionnalisation ?

Un contrat de travail en alternance permet aux jeunes étudiants de bénéficier à la fois d’une formation théorique au sein d’une école ou autres organismes, et d’une formation professionnelle au sein d’une entreprise.  Deux sortes de contrats sont proposées en alternance : le contrat de professionnalisation et le contrat d’apprentissage. Ces deux ont pour but d’accompagner l’étudiant dans la construction de son avenir professionnel de manière durable et l’aider à mieux comprendre la vie au sein d’une entreprise. Dans cet article, nous détaillons ce qu’est le contrat de professionnalisation : la nature du contrat, le salaire perçu par l’alternant en contrat de professionnalisation et les avantages financiers auxquels il peut prétendre sur ce type de contrat.

La nature du contrat de professionnalisation.    

Tout d’abord, il faut souligner que le contrat de professionnalisation est destiné aux :

Ce type de contrat par alternance peut être conclu sous la forme d’un contrat à durée déterminée ou à durée indéterminée. Dans le cas d’un contrat en CDD, il peut être renouvelé une fois s’il arrive que l’alternant n’a pas excellé dans les épreuves, si un accident de travail ou une maladie surviennent. C’est aussi le cas si l’apprentissage a été interrompu par un départ en congé de maternité ou bien si une défaillance au niveau de l’organisme de formation a eu lieu. Dans le cas où l’alternant souhaite acquérir une qualification supérieure à celle obtenue, il peut également demander le renouvellement du contrat de professionnalisation.

Ce contrat s’effectue en rythme alterné, le rythme varie selon le programme, l’année d’etude et la formation.

Si vous êtes un alternant en contrat de professionnalisation, vous bénéficiez d’une assistance d’un tuteur qui est un salarié compétent et doté d’une forte expérience professionnelle d’au moins 2 ans en rapport avec la qualification souhaitée. Ce tuteur ne doit pas accompagner plus de trois bénéficiaires. Il ne doit assurer que le suivi de deux bénéficiaires de contrat d’alternance.

En cas de problème ou désaccord profond, il est également  possible de rompre le contrat.

Quel est le montant du salaire d’un alternant en contrat de professionnalisation ?

Le montant du salaire d’un alternant en contrat de professionnalisation est calculé en pourcentage du SMIC.  Il varie ensuite en fonction de l’âge et du niveau de qualification de l’étudiant. Le salaire minimum perçu par un alternant en contrat de professionnalisation est octroyé à ceux titulaires d’un titre ou diplôme non professionnel de niveau bac ou inférieur au bac. Si le jeune étudiant détient un titre ou diplôme professionnel supérieur ou égal au bac, le montant du salaire est majoré. Cette majoration prend effet au moment où il y a un passage de tranche d’âge à une autre à partir du premier jour du mois qui suit.

Les jeunes de moins de 21 ans bénéficient de 55% du SMIC minimum, soit 905,08 euros. Pour ceux qui ont une qualification identique au baccalauréat, ils gagnent au moins 65% du SMIC, soit 1 069,63 euros. Pour  les jeunes de 21 à 25 ans, ils gagnent environ 70% du SMIC soit 1 151,91 euros et au moins 80 % soit 1 316,47 euros pour ceux qui ont une qualification identique au baccalauréat. Et pour les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, ils bénéficient de 85 % du SMIC. À savoir que le SMIC brut est actuellement fixé à 1645.58 euros depuis le 1er mai 2022.

En ce qui concerne les avantages en nature, ils peuvent être déduits de votre salaire à hauteur de 75 % des déductions autorisées pour les salariés titulaires au sein de l’entreprise.
Cependant, le montant de ces déductions pour les avantages en nature ne peut pas dépasser les 3/4 de la rémunération minimale que vous percevez tous les mois.

Quelles aides pour les alternants en contrat de professionnalisation ?

Pour un demandeur d’emploi de 26 ans et plus, Pôle emploi offre 2000 euros comme aide financière.  Pour un chercheur d’emploi ayant 45 ans et plus, il bénéficie d’un montant maximal de 2000 euros qui est cumulable avec l’aide forfaitaire de Pôle Emploi.

Ceux qui sont en contrat à durée déterminée ne payent pas d’indemnités de fin de contrat et obtiennent une réduction générale de charges. Tout comme les autres salariés, un alternant en contrat de professionnalisation perçoit également des indemnités de frais de transport si celui-ci n’est pas pris en charge directement par l’entreprise. Au moment de l’embauche, l’entreprise se charge de vous faire passer des examens médicaux d’aptitude. Au besoin, vous bénéficiez également d’un suivi médical et de visites périodiques avec votre contrat de professionnalisation.

Dans le cadre du dispositif 1 jeune 1 solution, l’Etat accorde une aide pouvant aller jusqu’à 8000€ pour aider l’entreprise à payer les frais de scolarité.

Mis à jour le 20 septembre 2022