Quels sont les métiers d’avenir du sport ?

Accueil » FAQ : l’INSEEC répond à vos questions » Quels sont les métiers d’avenir du sport ?

Le sport : un secteur en plein essor

Cela fait déjà quelques années que le secteur du sport a vu émerger tout un panel de nouveaux métiers. Un dynamisme particulièrement porteur qui, au-delà de l’aspect compétitif, est synonyme d’organisation d’événement et de convivialité. En constante expansion, on estime son évolution à 6 % par an. 

L’environnement professionnel du sport est en plein boom et les transformations technologiques ne sont pas étrangères à cette évolution. Son essor est si important que le marché du sport représente actuellement 1,8 % du Produit intérieur brut du pays, soit un chiffre d’affaires de 38 milliards d’euros. En équivalence, cela correspond à celui de l’aéronautique. Ce sont pas moins de 350 000 professionnels qui exercent dans le secteur.

Ainsi, les métiers liés au sport apparaissent comme extrêmement attractifs pour de nombreux jeunes diplômés désirant se lancer dans une carrière. Qu’ils soient en lien avec le marketing, la communication, l’organisation d’événements ou encore le commerce, le secteur offre un panel d’emplois extrêmement variés, qui peut séduire tous les types de profils.

C’est véritablement dans la branche événementielle que le secteur est en plein essor. Souvent issus d’entreprises organisatrices d’événements, les métiers les plus tendances varient et vont du responsable partenariat au chargé de projet, l’ensemble des communicants en passant par le gestionnaire de l’espace VIP.  C’est un véritable microcosme qui se nourrit et se développe toujours plus chaque année, au bénéfice de l’employabilité du domaine.

L’école de commerce INSEEC a à coeur de développer l’employabilité de ses étudiants en:

Quels sont les métiers dans le sport qui recrutent ? 

En périphérie des compétitions sportives, de nombreux métiers en lien avec le secteur sportif se développent et attirent de plus en plus de profils. Voici une liste non exhaustive des métiers du sport qui recrutent :

Responsable marketing sportif

Le responsable marketing sportif a pour mission de promouvoir des ligues, des joueurs ou des équipes exerçant dans le milieu du sport professionnel. Pour se faire, il analyse l’état du marché et met en place des opérations marketing afin d’élargir leur popularité pendant les rencontres. Il organise également des stratégies afin de mettre en avant des produits dérivés ou même l’image de certaines salles ou stades  lors d’événements sportifs. Parmi les outils qu’il utilise, les réseaux sociaux font partie intégrante de ses méthodes pour mettre en lumière ceux dont il a la responsabilité. C’est un rôle multi-casquette qui oblige à une grande pluralité des fonctions. Le responsable marketing peut également être chargé des négociations des contrats publicitaires et de toutes les mentions qui lui sont relatives.

Médecin du sport

Les athlètes sont soumis à de nombreuses épreuves physiques et mentales durant leur carrière. Véritables alliés dans le développement de leur compétence, le médecin du sport est chargé d’effectuer de nombreux tests afin de déterminer les problèmes de santé auxquels le joueur peut être exposé. Au service d’une équipe entière ou d’un joueur attitré,  le médecin agit autant sur un fait précis qu’en prévention. Il analyse, établit un diagnostic, soigne, traite et prodigue des conseils en rapport avec le médicale ou l’alimentation. Enfin, ils ont la responsabilité de déterminer si un joueur est en capacité de continuer à pratiquer son sport ou de rester en pause afin de se rétablir.

Organisateur d’événements sportif

Cet emploi consiste à gérer de bout en bout un événement sportif et d’en contrôler chaque aspect, de la planification à son organisation générale, jusqu’à la promotion. Ainsi, afin d’harmoniser les rencontres, l’organisateur est chargé de communiquer avec les représentants de chaque équipe afin de déterminer leurs besoins d’un point de vue matériel et humain, du planning à la sécurité, jusqu’au transport. La négociation et la modération sont au cœur de cette fonction afin de convaincre et rassurer les équipes quant à la réalisation réussie de l’événement. 

Coach sportif

En contact direct avec les joueurs, le coach possède de nombreuses fonctions selon le degré de compétition auquel il est exposé et du type de sport qu’il exerce. Il planifie des entraînements ciblés selon les besoins du joueur, entretient sa condition psychologique et physique, et établit un contact privilégié afin de l’accompagner le plus étroitement possible. Il sait visualiser les points forts et faibles de ses adversaires afin de mettre en place des stratégie ciblées , et de maximiser ses chances de réussir. 

Photojournaliste

Le photographe ou photojournalisme sportif a pour mission de capturer des événements, des actions ou des personnes par l’intermédiaire de son appareil photo. Ainsi, il alimente la documentation d’un événement ou d’un match et fournit aux futures articles le matériel nécessaire afin de le retranscrire le plus fidèlement. Sa présence doit être continue pendant les matchs. En revanche, son activité est particulièrement irrégulière et peut passer de très intense à relativement calme selon les périodes.

Psychologue du sport

Faisant partie intégrante d’une équipe, sa fonction est de maximiser les capacités des joueurs en s’occupant de leur bien être mental ainsi que celle du staff environnant. Il est chargé de maintenir un équilibre physique et psychologique et de prévenir les divers troubles auxquels ils pourraient être confrontés durant des périodes de stress. Le milieu du sport est un environnement particulièrement exposé à la pression et les psychologues du sport représentent un réel support pour tous les maillons de la chaîne.

Quels sont les secteurs d’avenir pour les métiers dans le sport ?

Le secteur du sport se développe considérablement et entraîne avec lui un vaste panel de métiers diversifiés. Les écoles proposant des formations en lien avec le sport s’attellent à développer les métiers du demain, et à les pérenniser. Dans le domaine, la France a beaucoup à proposer  en tant que plaque tournante majeure en termes de sport business et d’événements sportifs de renom. Petit tour d’horizon des secteurs d’avenir pour les métiers dans le sport: 

Contrôle et organisation

Au-delà des compétitions et des performances, ce secteur fait appel à de nombreux professionnels afin d’organiser des événements sportifs conséquents, structurés et encadrés par de nombreux corps de métiers. Ce secteur a accompagné le développement du sport business et bénéficie d’un des plus importants bonds en termes d’emplois. Les compétences managériales et la communication sont au cœur de ce secteur qui tend à populariser et étendre l’influence du sport auprès du grand public ainsi que dans les médias.

  • organisateur e-sport
  • manager des organisations sportives
  • opérateur des APS
  • agent de joueur sportif
  • directeur des sports d’une commune
  • conseiller territorial des activités physiques et sportives 
  • manager des organisations sportives
  • inspecteur de la jeunesse et des sports

Encadrement sportif

Les français sont 15 millions à pratiquer régulièrement une activité sportive, au travers des 10 000 salles de sport et des 250 000 associations sportives. Ce sont autant d’emplois qui sont au cœur du secteur, bien parti pour continuer son expansion. L’encadrement du sport reste une valeur sûre et consiste à proposer des cours au plus grand nombre, animer des stages sportifs, entraîner ou coacher les nombreux sportifs amateurs ou professionnels. A ce titre, les professeurs d’éducation physique et sportive représentent 30 000 salariés. Ainsi ce secteur reste un maillon fort de l’environnement du sport et propose une foule de métiers d’avenir :

  • éducateur sportif
  • professeur d’EPS
  • entraîneur
  • guide de haute montagne
  • animateur sportif
  • accompagnateur équestre
  • arbitre
  • kinésithérapeute du sport
  • nutritionniste du sport
  • médecin du sport
  • préparateur physique

Quels sont les métiers dans le sport avec les plus hauts salaires ? 

Au gré de l’évolution de la filière sportive, des métiers se sont détachés du lot pour devenir des emplois particulièrement lucratifs. L’influence du sport, de la santé et du bien être sont tel que le secteur reste un des plus dynamique et porteur aujourd’hui. Petit tour d’horizon des métiers les mieux rémunérés dans le secteur :

Trader sportif

Directement relié au secteur financier, le trader sportif a pour mission de déterminer les risques potentiels liés aux côtes des grands événements. Généralement spécialisé dans un nombre restreint de discipline, il est également chargé d’organiser des paris. Le trader sportif doit avoir une culture sportive très étendue et savoir analyser les statistiques des professionnels afin d’être le plus performant possible. C’est un emploi particulièrement exposé à la pression, comme le trading traditionnel. On estime la rémunération du trader sportif à 80 K€ en début de parcours. En ajoutant les primes et l’expérience, le salaire peut doubler.

Stadium manager

L’emploi de directeur de stade consiste à diriger et exploiter un un stade, organisant des événements sportifs. Sa tâche est multiple et couvre de nombreuses fonctions. Il doit gérer tous les aspects d’un match, assurer la sécurité du public et de professionnels,  et rendre rentable l’enceinte qui accueille ces événements. Les à-côtés sont variés et peuvent autant toucher la billetterie que la promotion ou la restauration. Ses compétences de communicant doivent être combinées à une maîtrise parfaite de l’économie ainsi que des capacités de management sans faille. Relatif au club dont il dépend, son salaire varie entre 4000 et 6000 euros par mois.

Analyste vidéo

Autre emploi à la rémunération intéressante, celui d’analyste vidéo. L’emploi reste relativement nouveau et consiste à décortiquer et analyser les comportements d’une équipe au travers d’une retransmission vidéo. C’est une manière de développer des stratégies en évaluant les caractéristiques de jeu des joueurs adverses. Il passe alors en revu les points forts et les points faibles de chaque joueur et décompose les systèmes d’attaque et de défense afin de proposer une alternative de jeu. Relatif au type de sport et aux événements, on estime sa rémunération moyenne aux environs de 4000 euros .

Aller plus loin avec d’autres questions posées autour du sport :

Mis à jour le 12 juillet 2022