Tout savoir sur le métier de trader : métier, étude, salaire

Accueil » FAQ : l’INSEEC répond à vos questions » Tout savoir sur le métier de trader : métier, étude, salaire

En quoi consiste le métier de trader ?

Le métier de trader consiste à appréhender les risques financiers, notamment achat et vente d’actions, obligations ou de devises. Particulièrement intense et effervescente, l’activité du trader nécessite une réactivité de tous les instants afin de ne rien manquer des fluctuations du marché. Se plaçant au cœur des échanges internationaux, le trader anticipe les risques et maîtrise toutes les composantes de l’économie, notamment via des notions poussées en mathématiques, en statistiques et en informatique.

Au cœur de l’intensité des salles de marché, le trader travaille pour le compte d’une banque ou d’une société souhaitant générer du profit, en fonction de l’évolution des marchés internationaux. Ainsi, il jauge, fixe et négocie les transactions, dans un laps de temps souvent très limité. Chacune de ses actions est validée par des passerelles de sécurité: le Middle office, et le back office. Le plus souvent implantés dans les grandes métropoles( là où sont nichés les bourses de valeurs), les traders peuvent également travailler à leur compte en temps que day trader (vente et achat d’action en une journée).

Quelles sont les études pour devenir trader ?

Métier à hautes responsabilités, l’activité de trader nécessite un nombre d’études conséquent afin d’arriver à maturité pour être efficace dans ses fonctions. Afin d’acquérir les compétences nécessaires pour le poste, le trader doit effectuer au minimum 5 années d’études après le Bac, en complément d’autres formations, notamment un cycle en gestion de risques financiers. Il n’existe pas qu’une unique voie pour réussir son cursus. On peut citer plusieurs exemple afin d’illustrer le type de formation nécessaire :

  • Diplôme d’école d’ingénieur avec formation complémentaire en finance
  • Master of Science spécialisé et professionnel dans des domaines tel que la gestion, la finance les mathématiques, la banque, le droit ou encore les statistiques
  • Diplôme programme grande école
  • Master MBFA – Monnaie, banque, finance, assurances
  • Diplôme d’IEP spécialité finance       
  • MS expert en banque et ingénierie financière

En somme, le métier nécessite une solide formation théorique ainsi qu’une expérience significative dans le domaine bancaire ou boursier. Enfin, une formation professionnelle adaptée est indispensable pour valider ses acquis et pouvoir se lancer enfin dans une salle de front office. 

Quelle formation faire à l’INSEEC pour devenir trader ?

Afin de répondre à la demande grandissante d’experts dans le domaine du trading et de la gestion d’actifs, l’INSEEC a créé la formation Master of Science Marchés financiers, Trading. S’adressant à des profils de type Bac+3, Bac+4 et BAc+5, le programme prépare à la maîtrise de disciplines de références, multiples et complémentaires, tel que:

  • Finance de marché
  • Analyse financière
  • VBA et pratique d’outils statistiques
  • Gestion de portefeuille d’actifs financiers 
  • Marchés obligatoires 
  • Ingénierie financière et capital risque 

Dans le but d’enrichir son socle traditionnel, l’école propose de nouvelles disciplines profondément ancrées dans la finance moderne. Ainsi, au coeur de la formation, vous retrouverez des éléments résoluments novateurs :

  • Big data
  • Fintech
  • Smart contracts
  • Simulations stochastiques
  • Finance comportementale 

Les étudiants mettent en pratique de nouvelles méthodologies et sont régulièrement mis en situation via une authentique salle de marché, au sein même de l’établissement. L’élève est ainsi placé au cœur de cas concrets, afin de se préparer au mieux à la réalité du marché.  Avec 15 années d’expérience et d’évolution, le programme fait figure de référence dans le domaine et détient un réseau de plus de 500 anciens élèves ayant fait leur preuve dans le secteur. Avec une certification assurée par l’autorité des marchés financiers au cours du programme, c’est la formation la plus complète pour réussir un cursus dans le domaine du trading. 

Quel est le salaire d’un trader ?

Le salaire d’un trader est particulièrement variable et dépend de plusieurs facteurs. Notamment son niveau d’ancienneté, son établissement d’activité, sa localisation…
Sa rémunération est constituée d’une base fixe à laquelle s’ajoutent des primes relatives aux bénéfices obtenus. Celles-ci peuvent monter jusqu’à 8 fois le salaire initial.

Concrètement, un trader junior commence à un salaire compris entre 4000 et 6000 net par mois. La moyenne du métier se situe aux alentours de 70000 euros net à l’année, hors primes qui peuvent se compter en dizaines de milliers d’euros.

Quelles sont les évolutions de carrière pour un trader ?

Particulièrement intense et stressante, l’activité du trader peut évoluer au fur et à mesure de sa carrière. En moyenne, le poste de trader est occupé 15 ans avant de migrer vers une autre activité, souvent du conseil. C’est une donnée à prendre en compte et à envisager dès sa prise de fonction. 

Concrètement, au vu de ses acquis et de son expérience, tous les métiers de la finance et de la bourse lui sont ouverts. Sa connaissance aiguisée du marché lui permet de prétendre à tout type de poste en lien avec ce secteur. Si bien entendu, il ne souhaite pas changer complètement de voie. 

Deux type d’orientation s’offrent à lui :

  • Se spécialiser dans la gestion d’actifs
    • matières premières
    • devise
    • bons du Trésor
    • énergies
    • actions
  • Se diriger vers des métiers lié à la finance ou à la bourse 
    • analyste financier
    • gérant de fonds
    • teneur de marché    
    • gestionnaire de portefeuille
    • trésorier d’entreprise    
    • contrôleur de l’exécution des ordres            

D’autres formations sont également possibles en finance à l’INSEEC.       

N’hésitez pas à consulter les autres questions posées autour de la Finance

Mis à jour le 9 juin 2022