Qu’est-ce qu’on étudie en finance ?

Accueil » FAQ : l’INSEEC répond à vos questions » Qu’est-ce qu’on étudie en finance ?

Vous voulez en savoir plus sur l’un de nos programmes ?

Vous souhaitez nous rejoindre ?

La finance en résumé:

  • La finance est l’ensemble des activités qui permettent le financement d’agents économiques ayant un besoin, par ceux ayant un surplus.
  • La finance est un secteur comprenant une grande diversité de métiers, souvent très spécialisés.
  • Le point commun à tous ces emplois financiers est la compréhension et l’analyse de notre économie et du monde de l’entreprise.
  • De nombreuses matières sont enseignées dans ce domaine, les études diffèrent selon le domaine d’expertise ciblé.

La finance, qu’est ce que c’est ?

La première définition de la Finance est que l’argent a un prix et que ceux qui prêtent de l’argent à ceux qui en ont besoin, prennent un risque et doivent donc être rémunérés pour ce risque.Cette définition peut varier selon les époques et les idéologies politiques en vigueur (marxisme, libéralisme etc).

Celui qui finance en apportant des capitaux exige un gain pour rémunérer le risque qu’il prend, ce que l’on appelle la rentabilité. La rentabilité est recherchée par tout ceux qui ont un surplus de capitaux (les ménages épargnants par exemple). Ce surplus sert à financer ceux qui en ont besoin (une entreprise souhaitant se développer, un ménage souhaitant acheter sa résidence principale). La mise en relation des deux est réalisée par les banques ou les marchés financiers.

5 etudiants de l'INSEEC assis à un bureau, en train de travailler

La finance peut être divisées en 4 grands domaines de spécialisation : la finance de marché, d’entreprise, bancaire et immobilière.

  • la finance de marché : elle traite du fonctionnement et des opérations ayant lieu sur les marchés financiers.  Les postes en finance de marché peuvent généralement être divisés en 3 grandes catégories : le front office (emplois où l’on est directement face aux clients ou qui consistent à créer des produits ou faire du trading pour les clients), le middle office (gestion des risques, conformité, IT Finance) et le back office (vérification des règlements notamment).
  • la finance d’entreprise : son but est d’expertiser et d’optimiser la santé financière d’une entreprise. L’enseignement dispensé repose essentiellement sur le financement (les opérations de levée de capitaux), l’analyse financière et la gestion financière de l’entreprise. 
  • la finance bancaire : elle comprend l’ensemble des matières qui permettront à nos étudiants de travailler en Banque de détail, banque privée, banque coopérative ou mutualiste ainsi que banque d’investissement. La complexification et la digitalisation des opérations financières exige des compétences de plus en plus pointues ans ces domaines.
  • la finance immobilière : elle a pour vocation de présenter l’ensemble du cycle de vie des produits immobiliers : acquisition, vente, location mais aussi construction, financement, gestion opérationnelle et rénovation. 

Quelles sont les matières de la finance ?

Pendant sa formation en finance, un étudiant peut être amener à étudier de nombreuses matières en finance : compatbailité, analyse financière, finance de marché, contrôle de gestion, conformité etc.. Voici les définitions des plus fréquentes :

  • Culture générale du monde des affaires : se tenir au courant de comment marche le monde, quelle est l’actualité financière du moment et être capable d’en parler et d’échanger à ce sujet avec son réseau professionnel
  • Economie : elle recense l’ensemble des activités propres à la production, à la distribution et à la consommation des richesses. On la divise souvent en deux : micro économie et macro économie.
  • Comptabilité : la comptabilité est une discipline permettant de fournir en temps réel un état de la situation financière de l’entreprise.
  • Analyse financière : elle consiste à analyser les documents issus de la comptabilité, notamment le document remis tous les ans à l’administration fiscale : la liasse fiscale. Cette analyse financière permet de tirer des renseignements sur la santé d’une entreprise, notamment en matière de solvabilité et de rentabilité. Ces informations aident à la prise de décisions des dirigeants de l’entreprise.
  • Audit, interne et externe : il s’agit de l’analyse du fonctionnement d’une entreprise ou d’un de ses services. Cet audit peut être réalisé en interne par un collaborateur dédié ou en externe par une société spécialisés.
  • Contrôle de gestion : il s’agit d’un système de pilotage ayant pour objectif d’optimiser les performances d’un service ou d’une entreprise. Le but recherché est d’améliorer le ratio moyens engagés / résultats obtenus. Le plus souvent on parle de contrôle des coûts.
  • Finance de marché : il s’agit du type de finance qui traite des émissions, opérations et transactions relatives aux titres de placement, financement et leurs dérivés (devises, matières premières, taux d’intérêt etc.).  Elle cherche à évaluer les prix potentiels et les risques de ces divers actifs de placement, de couverture ou de spéculation. 
  • Fiscalité : elle peut se résumer aux pratiques utilisées par l’État ou une collectivité pour percevoir les impôts et autres prélèvements obligatoires. Elle s’applique aux entreprises et aux particuliers. Son étude permet d’identifier les principaux risques, se tenir au courant des évolutions législatives et d’optimiser le paiement de l’impôt.
  • Droit des affaires : il consiste en l’ ensemble des règles applicables aux entreprises mais aussi à leurs relations entre elles. Le droit des affaires régit bon nombre d’aspects de la vie des entreprises : statuts, contrats, propriété intellectuelle, concurrence, fiscalité…
  • Gouvernance, Gestion des risques et conformité : ces trois concepts désignent l’ensemble des processus et des mesures aidant une entreprise à atteindre ses objectifs de gouvernance d’entreprise, à identifier les risques possibles, les évaluer et les contrer. Ceci dans le respect des lois et normes applicables.
  • Gestion de la trésorerie : c’est l’activité qui consiste à gérer la trésorerie d’une entreprise, le but étant qu’elle soit positive. La trésorerie est l’argent disponible de l’entreprise qui lui permet de financer son activité : salaires, achats de matières premières, loyer, achat machines etc. C’est un enjeu majeur pour l’entreprise, sa bonne gestion est un garant de la bonne santé financière de l’entreprise.
  • Excel : logiciel de calcul indispensable à l’analyse et au suivi des données chiffrées?
deux jeunes femmes travaillant en entreprise

Quelles études faire en finance ?

Bac général, Bac STMG, DUT, BUT, BTS, Licence, Bachelor, Master, Master of Science… De nombreux parcours sont possibles pour effectuer ses études en finance, focus sur ces parcours:

Quel BAC pour faire ses études en Finance?

Les formations en finance sont accessibles aux étudiants de Terminale de la voie générale et de la voie technologique.

Concernant la voie générale, les spécialités les plus conseillées sont mathématiques ainsi que sciences économiques et sociales mais d’autres sont également possibles.

Les étudiants du BAC Technologique Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG) peuvent également suivre la voie des études en finance.

Quel parcours post Bac pour faire ses études en Finance?

Après, le Baccalauréat, plusieurs types d’études d’études sont possibles, les principales sont le BTS, le BUT (ancien DUT), une licence à l’université ou un Bachelor dans une école de commerce.

Les principaux parcours post-Bac dans la finance sont :

  • un BTS (Brevet de Technicien Supérieur), est un diplôme en 2 ans, préparé dans un lycée ou une école, après le BAC. Il existe des BTS en comptabilité gestion, finance, banque assurance, commerce international…Il est possible de travailler à un poste d’assistant après un BTS ou de continuer ses études.
  • un Bachelor dans une école de commerce:
  • un BUT (Bachelor Universitaire de Technologie – anciennement DUT) est un diplôme en 3 ans délivré par un Institut Universitaire de Technologie, structure lié à une Université. Les spécialités enseignées peuvent être : économie, comptabilité, finance et banque.
  • Une Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles: ces études en 2 ans ne délivrent pas de diplôme mais un niveau Licence 2. Les « classes prépa en sciences économiques  » sont deux années intenses, souvent réservées aux étudiants ayant les meilleures notes au lycée, elles permettent aux étudiants de passer les concours aux Grandes Ecoles de Commerce à la fin de la 2e année.
  • une Licence à l’université, diplôme en 3 ans délivré par la « FAC ». Les cours y sont délivrés le plus souvent de manière magistrale, les spécialisations permettant de travailler dans la finance sont l’économie, le droit ou encore les mathématiques (pour ceux qui visent la finance de marché).

 

étudiante à la business school inseec souriant dans un amphi

Quel parcours post Bac +2 pour faire ses études en Finance ?

Après un BTS, une classe préparatoire aux Grandes Ecoles ou une Licence 2 validée à l’université, les étudiants en recherche d’une formation en finance peuvent s’orienter vers une école de commerce ou l’université:

Quel parcours post Bac +3 /+4 pour faire ses études en Finance ?

Après une Licence ou un Bachelor, les étudiants peuvent choisir de se spécialiser plus en profondeur afin de gagner en compétences avec un Master, un MBA ou un MSc à l’université ou en école de commerce:

Foire aux Questions spéciale Finance

Retrouvez les réponses aux questions couramment posées par nos futurs étudiants:

 

Témoignages d’étudiants en finance

Mis à jour le 2 août 2022