Pourquoi travailler dans le marketing sportif ?

Accueil » FAQ : l’INSEEC répond à vos questions » Pourquoi travailler dans le marketing sportif ?

Le marketing sportif, qu’est-ce que c’est ?

Le marketing sportif regroupe toutes les fonctions qui permettent de commercialiser, mettre en valeur ou bien de développer des offres de produits ou de service liés au sport.
Parmi d’autres, on trouve des fonctions de directeur commercial pour une marque d’articles sportifs, ou encore responsable du sponsoring au sein d’une fédération de sport.
Les métiers sont vastes et s’articulent toujours autour du business du sport.

Les avantages de travailler dans le marketing sportif

Les avantages de travailler dans le marketing sportif sont nombreux.

Une industrie porteuse dans l’économie en France

Le marché des articles sportifs représente près de 12 milliards d’euros environ en France. Le Groupe BPCE publie chaque année une étude qui indique que cette industrie représente en France près de 90 milliards d’euros sur son économie et comptabilise pas moins de 448 000 emplois.
La France regroupe environ 360 000 associations sportives et 112 000 entreprises liées au sport. 

Tout ceci, sans prendre en compte les fonds supplémentaires liés à l’investissement des collectivités, des sponsors et partenaires, et des droits de télévision.

Un secteur tourné vers l’international et l’innovation

Les rencontres sportives et le marché du sport sont internationaux, l’étudiant serait donc amené à évoluer dans un secteur multiculturel. En 2024, par exemple, la France accueille les Jeux Olympiques, cet événement crée énormément d’emplois et permet de nombreuses opportunités de business à Paris, en région Parisienne et dans le reste de la France.

Les avantages du marketing

Les métiers du marketing sont essentiels dans le développement d’une entreprise qui doit sans cesse accroître ses capitaux. A cet effet, le choix est stratégique car les emplois seront toujours nombreux et variés. Le marketing du sport peut englober la communication, le sponsoring, les relations presse, les événements, les relations internationales ou encore le retail et le développement commercial.

Les limites à travailler dans le marketing sportif

Une spécialisation qui peut fermer des portes à d’autres métiers

Le marketing sportif est un domaine dans lequel on peut se spécialiser par le choix thématique de ses études ou bien de ses expériences professionnelles. Le parcours est donc moins généraliste.
Il est donc plus difficile ensuite de rejoindre, par exemple, un service marketing en pharmaceutique. Cette transition n’est pas impossible, mais elle demande à l’étudiant des choix habiles de carrière pour bien se réorienter.

Une vision business exigeante

Le marketing sportif demande une vision business de l’industrie. Cette profession est in fine lucrative pour l’entreprise dans laquelle le salarié travaille. Il peut arriver que des objectifs financiers, de satisfaction ou encore, de rendement soient demandés au salarié, lui rajoutant une pression supplémentaire à son travail.

Quelles sont les qualités requises pour travailler dans le marketing sportif ?

Maîtriser les hard skills

Dans le cadre de sa formation, l’étudiant est sensibilisé à toutes les branches du mix marketing à la fois print, physique et digital. Parmi d’autres, il apprend à lancer une offre de produits et de services, recueillir et utiliser les insight clients, trouver et fidéliser des sponsors, organiser des événements ou encore, accroître ses ventes.

Se doter de soft skills

Les qualités pour travailler dans le marketing sportif, en dehors des hard skills liées aux compétences métier sont la réactivité, la proactivité, la curiosité, la créativité et l’autonomie.
Souvent les entreprises doivent réagir dans des temps courts, être créatifs pour trouver des solutions qui font consensus en restant innovants, avec des budgets parfois réduits. 

Dans quelles structures un professionnel du marketing sportif peut-il être amené à travailler ?

Les structures sont nombreuses, on trouve notamment : 

  • Les fédérations et associations sportives ; 
  • Les marques de produits et de services liés au sport ;
  • Les sportifs eux-même ; 
  • Les agences événementielles ; 
  • Le Ministère des sports et autres collectivités publiques ; 
  • Tenter l’aventure en tant qu’indépendant

Focus sur le métier de responsable marketing sportif : qu’est-ce qu’un responsable marketing sportif et comment le devenir ?

Quelles sont les qualités d’un responsable marketing dans le sport ?

Les qualités d’un responsable marketing dans le sport, en plus de ce qui a été indiqué plus haut, semblent être la capacité à avoir une véritable vision innovante et stratégique dans le business dans lequel il évolue.
En effet, ce métier demande d’avoir des bases théoriques solides mais aussi de penser l’avenir et le développement des produits ou des services que l’entreprise développe, en fonction de l’actualité et des nouvelles tendances des consommateurs. Il faut savoir s’adapter et se transformer, en prenant en compte les événements sur lesquels on a pas prise, les problématiques RSE et les nouvelles technologies.
Un métier à responsabilité demande aussi, en plus d’avoir les connaissances techniques, de posséder des qualités de manager et de gestion des équipes. La bienveillance, l’écoute et la transparence semblent être des qualités essentielles d’un bon management, que ce soit dans le sport ou bien dans n’importe quel autre secteur.

Quelle formation pour devenir responsable marketing sportif ?

L’INSEEC du groupe OMNES Education propose des spécialisations dans le domaine du sport.
L’INSEEC est une école de commerce reconnue, implantée dans de nombreuses villes françaises, en partenariat avec des écoles internationales.

Cet établissement propose des formations post-bac jusqu’au master en sport, parmi d’autres le : 

Quel est le salaire d’un responsable marketing sportif et quelles sont ses perspectives d’évolution ?

Le marketing sportif permet des salaires intéressants, dépendant évidemment de la structure dans laquelle le salarié évolue. En effet, une association n’a pas les mêmes budgets qu’une entreprise privée ou institution financière.

Par exemple : 

  • Un chargé marketing sportif peut prétendre à un salaire à près de 3K€ bruts par mois en début de carrière, soit environ 36K€ bruts par an
  • Lorsque le responsable marketing sportif prend en responsabilité et en années d’expériences, il pourra prétendre à un salaire entre 4K€ et 5K€ bruts par mois, soit environ 55K à 60K€ bruts par an
  • Un directeur marketing sportif peut prétendre à des salaires bien entendu plus élevés dans les environs de 7K€ bruts par mois, soit environ 85K€ bruts par an

Les autres questions posées dans le domaine du Sport

Mis à jour le 24 juin 2022