Quels sont les domaines de la finance ?

Accueil » FAQ : l’INSEEC répond à vos questions » Quels sont les domaines de la finance ?

Qu’est-ce que la finance ?

Quelque soit l’organisation, qu’elle soit professionnelle ou associative, son département finance est d’une importance majeure dans son développement. Son rôle est de gérer, d’équilibrer et de faire fructifier un capital. 

La finance analyse la manière dont un tiers (un particulier, une entreprise ou un Etat) prend une décision économique, dans un contexte précis. Elle englobe les activités liées aux opérations bancaires, aux marchés des capitaux, aux investissements et aux dettes.

En somme, elle étudie l’obtention d’un financement, le mécanisme d’acquisition de l’argent, ainsi que l’ épargne et les bénéfices qui en découlent. Ce processus participe à optimiser les ressources et les dépenses, mais surtout à engendrer de la plus value. Les bénéfices tendent à augmenter les richesses de la société, qui seront bénéfiques à son expansion et sa pérennité.

Le mot finance peut englober également les outils nécessaires à l’obtention de capitaux, mais  comprend aussi  les agents économiques qui s’investissent pour générer du profit. La finance permet donc, à l’aide de procédés variés, de pouvoir se projeter et concevoir un projet, tout en en évaluant les risques, selon un plan financier précis. Si son but premier est d’augmenter les richesses, les retombées sont multiples, comme l’amélioration de son niveau de vie,  l’investissement et le développement, mais aussi amortir les dépenses liées aux diverses charges de la société.

Les postes dans la finance sont nombreux et souvent spécialisés. L’INSEEC propose un vaste panel de formations, qui permettent, selon le niveau scolaire, de viser le poste de son choix.

Quels sont les différents secteurs de la finance ?

La finance est un microcosme d’où émergent plusieurs secteurs d’activités. Aussi complexe qu’ils puissent paraître, ces différents domaines sont parfaitements identifiables :

Le placement

Ce secteur prend en compte la gestion de valeurs mobilières de particuliers ou d’entreprises, de leur fonds de pension, de placement en bourse et de potentiels émissions de titres. Les personnes ayant la responsabilité d’y travailler ont ainsi pour mission de choisir des avoirs, d’évaluer les performances et de gérer le portefeuille de leurs clients.

La finance internationale

Le secteur de la finance internationale fait appel à des analystes financiers. Ceux-ci ont pour mission de gérer les investissements à l’étrangers, les importations et les exportations, ainsi que les financements à l’extérieur d’un Etat.

La gestion financière des entités

C’est un des domaines les plus vastes de la finance et il s’appuie sur les décisions majeures prises au sein d’une grande entreprise. Il a pour but d’analyser les financements, les budgets alloués, les relations avec les investisseurs et surtout les acquisitions d’actifs.

La finance bancaire

Réservé majoritairement aux institutions financières, dont les banques, ce domaine participe à accorder des crédits  aux entreprises et au particuliers, afin qu’ils réalisent des investissements. C’est un secteur qui crée beaucoup d’emplois et qui est le plus représenté au sein du monde de la finance.

Les domaines de la finance : qu’est ce que c’est la finance de marché ?

Les principaux acteurs de la finance de marché

La finance de marché se concentre sur l’étude des marchés financiers. Ciblant à la fois les marchés de gros et de détails, ses principaux acteurs sont les sociétés de gestion d’actifs, les assureurs, les banques centrales et les banques d’investissement. Ceux-là même qui déterminent et analysent la manière dont les investisseurs gèrent leurs portefeuilles d’ actions et d’obligations, et qui déterminent le prix des actifs. Ce domaine recouvre tout ce qui est en lien avec les opérations financières et les transactions liées aux titres de placement et de financement.

La mécanique de la finance de marché

Au cœur de la finance de marché, les capitaux sont orientés grâce un système de mécanisme boursier, favorisant la valorisation des opportunités d’investissements émis par les émetteurs de titres. Les prix représentent ainsi un indicateur précis de comportements et tiennent une place prépondérante pour assurer la légitimité des choix économiques. Les financiers appellent d’ailleurs ces prix  la “valeur fondamentale” en tant que vraie valeur des actifs.

La finance de marché a une approche théorique et empirique. La majeure partie du temps, les procédés employés reposent sur une hypothèse fondamentale de rationalité des investissements. C’est-à -dire que les investisseurs doivent supposément faire des choix avantageux avec la somme d’informations mise à leur disposition, malgré un contexte parfois instable. Ce domaine met un point d’honneur à prendre en compte l’étude du degré d’efficience des marchés financiers ainsi qu’à la valorisation des actifs. Autre sujet d’importance dans ce domaine, la diversité des produits financiers. En utilisant certains actifs spécifiques, comme les produits dérivés, les agents tentent d’obtenir une meilleure répartition des risques, en les évaluant et en les mesurant selon des stratégies d’investissements adaptés.

Les domaines de la finance : qu’est ce que c’est la finance immobilière ?

Ces dernières années, l’investissement immobilier a grandi de manière exponentiel, notamment par le rachat des compagnies d’assurances de nombreux biens immobiliers qu’elles avaient abandonnées dans les années 2000. Véritable bouclier face à l’inflation, grâce aux revenus qu’ils génèrent et à leur valeur de revente, ils ont rapidement été rejoints par d’autres acteurs, tel que des fonds d’investissements immobiliers, ce qui a généré des performances remarquables ces dernières années en France et en Europe. 

Ainsi le placement immobilier est devenu un investissement alternatif très intéressant qui se retrouve aujourd’hui au cœur des stratégies financières. La valorisation des immeubles  participe à faire fructifier des investissements afin de répondre aux demandes de rendements et de plue value. C’est un domaine qui nécessite une bonne culture du produit immobilier ainsi qu’une excellente gestion d’actifs.

La finance immobilière est petit à petit ajoutée comme discipline à étudier dans les grandes écoles, mais reste une niche au sein du secteur.

Les domaines de la finance : qu’est ce que c’est la finance bancaire ?

Au sein du domaine financier, la finance bancaire désigne les actions allouées par les banques pour prêter une somme d’argent afin qu’un tiers (une entreprise ou un particulier) puisse réaliser un projet. Ce financement est déterminé comme un emprunt et signifie qu’il doit être remboursé avec des engagements des deux côtés, de l’emprunteur ainsi que du débiteur.

En guise d’exemple, le créancier étant à la base du financement s’engage à transférer une somme négociée, après avoir effectué une analyse de risque qui déterminera s’il est en mesure de prêter cet argent, et d’en déterminer les conditions. Une fois l’action réalisée, le débiteur s’engage à rembourser la somme, accompagnée d’intérêts d’emprunts communs à ce type de procédés. 

Ainsi, la finance bancaire a pour objectif de proposer des services financiers,  tels que des crédits, de l’épargne ou des dépôts d’argent. Ce secteur constitue juridiquement une institution financière contrôlée par un code monétaire drastique.

Pour avoir une idée plus précise de ces différences il est intéressant de consulter des exemples de fiches de postes et débouchés possibles.

Quelle est la différence entre la finance et l’économie ?

Analyse et définition

Étymologiquement, le terme économie désigne l’utilisation de ressources dans le but de répondre aux besoins d’un individu en développant un système d’organisation des activités en lien avec les acheteurs et les vendeurs. Émerge donc de cette définition le concept de système économique.
La finance quant à elle est l’étude des investissements qu’une organisation d’individus doit réaliser afin d’aboutir aux meilleurs rendements, sur un temps donné. Se concentre en son sein les différents flux monétaires, les variations de prix, les évolutions de taux d’intérêt, ou encore les différentes variations au cœur des marchés, etc. En soit, c’est une science qui étudie la manière dont l’argent est réparti selon des utilisations variées, dans le but de faire fructifier son rendement.

Deux sciences distinctes

Ainsi, une situation économique est calculée selon le cumul des différents éléments constituant un patrimoine tandis que la situation financière est évaluée en fonction de la capacité de remboursement ainsi que la de la solvabilité d’un tiers. Les deux domaines trouvent des liens étroits entre eux mais des différences notables permettent de les différencier. Les principales différences entre l’économie et la finance sont présentées ci-dessous.

L’économie prend en compte ce qui est en lien avec la production, l’échange de biens et de services, le transfert de richesse ainsi que la consommation. La finance quant à elle  se concentre sur l’optimisation des fonds d’une organisation, dans le but de rentabiliser un investissement. 

L’économie trouve sa différence dans la capacité à optimiser des ressources restreintes, quand la finance cherche à optimiser et développer de la richesse. Autre fait déterminant, les sciences économiques cherchent à analyser et expliquer les raisons d’un excédent ou d’un déficit, ce qui peut impacter l’ensemble de la société, alors que la finance explique la source des évolutions des taux d’intérêt ainsi que des fluctuations des prix des produits de grande consommation.

Aller plus loin avec d’autres réponses :

Mis à jour le 9 juin 2022